Jeanne Calment

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Il était là de Michel Sardou
    


elle était là dans son fauteuil
la Jeanne calment de mon enfance,
auréolée de cheveux blancs,
parcheminée de rides profondes,
la voix légèrement chevrotante,
les yeux enfoncés dans l'orbite
mais sa mémoire existante
gardait en elle toutes ses reliques.


toutes les reliques de son passé,
je lui servais de confidente
et quand elle se laissait aller
elle me parlait de son enfance,
de son père charpentier d'marine
et de sa mère sans profession,
de ses trois frères et sœurs
dont deux hélas sont décédés.


refrain

et ce qui l'a choqué le plus
ce sont les deuils et puis les guerres
qui l'ont privé de ses amis
et de personnes qui étaient chères.


mariée à vingt et un ans
elle a vécu une vie sereine
auprès d'un marchand de tissus
qui l'a de suite mis à l'aise,
elle fréquentait tout le beau monde,
allait dans tous les music halls
ou elle a fait une rencontre,
oui celle de vincent van gogh.


elle avait une prédilection
pour balzac et anatole france,
mozart et beethoven
pour elle n'était jamais souffrance,
elle aimait bien la natation,
le tennis et aussi la danse
sans oublier tous les concerts
pour lesquels elle était friande.


refrain


elle a fait de la bicyclette
jusqu'à l'age de ses cent ans
sans oublier la cigarette
qu'elle a fumé aussi longtemps,
tous les jours son verre de porto
et chocolat à profusion,
c'était pour elle un vrai plaisir
qu'elle avalait sans prétention.


refrain

c'était une figure légendaire
qui aura vécu en son temps,
elle a battu un r'cord sur terre,
elle est morte à cent vingt deux ans.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Il était là de Michel Sardou.





Quelques parodies parmi prises au hasard :