Un temps révolu

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Vladimir Ilitch de Michel Sardou
    


je vous parle d'ce monde de populace,
un monde fait d'abeilles
qui butinent le temps,
un monde plein de sourires
mais aussi de grimaces
pour ceux du haut du lièvre
qui n'ont pas d'argent,
en ce qui me concerne
je ne le regrette pas,
j'y ai vécu des doutes,
quelques moments de joie.


refrain

il faut y être né
pour y parler l'argot,
mes enfants s'y sont fait
par la force des choses
mais moi un peu moins bien,
je rêvais d' autres choses,
surtout de beaux quartiers
qui embaument la rose.

je suis arrivée là
un peu par hasard,
ma situation laissait a désirer,
je n'avais d'autres choix
qu'avoir ces cages à poules
coulées dans le béton
pour pouvoir me loger.

pendant de longues années
j'ai cohabité avec les blattes
et des voisins enragés
qui attendaient le soir
lorsque les gens dorment
d'se foutre sur la gueule
comme des chiffonniers.

on se croyait souvent
chez d'autres personnes,
les logements mal insonorisés,
les aboiements de chiens
qui souvent résonnent
vous servaient de réveil
dès le petit matin.

sans compter le chauffage
qui était hors norme,
on se les gelait souvent
et ce n'était pas rien,
vivre dans cet endroit
ce n'était pas la noce,
je n'y retournerai
de la vie je le crains.




Une autre parodie est répertoriée pour Vladimir Ilitch de Michel Sardou :





Quelques parodies parmi prises au hasard :