Ne pas payer les impots

Auteur : Chanteuse 54
parodie de S'il fallait tout donner d'Enrico Macias
    


s'il fallait tout donner
et jusqu'à ma chemise
pour payer mes impôts
je leur pisserai dessus,
je ne supporte pas
tous ces ronds de cravate
qui usent de leur pouvoir,
vous réduisent à zéro,
je préférerai jeter
l'argent par les fenêtres
et cela jusqu'à faire
une pluie de confettis,
je ne ferai jamais partie
des prolétaires
qui osent baisser leur froc
pour trouver du boulot.


mais bien sur on se perd
dans le grand tourbillon
de folies,des erreurs,
des crimes et des pressions,
on est perdu dans tout,
ou est donc la raison
pour que l'on continue
d'engraisser ces couillons.


refrain

s'il fallait tout donner
mais comme dit le proverbe
il faudrait commencer
par les taxer un peu,
surtout ceux qui ont
des résidences superbes,
le porte-monnaie garni
et qui font des envieux.
il y a ceux qui cumulent
des emplois multiples
relatés dans la presse
qui en fait ses choux gras
sans parler de l'état
qui ne paye pas ses dettes,
voilà ou passe l'argent
de nos jours et voilà.


mais bien sur je le sais
on n'y peut rien changer,
le vin était tiré,
il a fallu le boire,
sur la route aujourd'hui
il faudrait le changer
ce monde superflu
rempli de corruption notoire.


refrain

s'il fallait tout donner
et jusqu'à sa chemise
ne comptez pas sur moi
et oubliez un peu
tous vos projets géants
qui ruinent les communes,
augmentent les impôts
de tous les pauvres gens,
de tous les pauvres gens.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour S'il fallait tout donner d'Enrico Macias.





Quelques parodies parmi prises au hasard :