Nicole

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Une femme à quarante ans de Dalida
    


on s'est connu tout simplement
à mon travail il faut le dire,
tu habitais dans un immeuble
ou je trimais pour survivre,
tu étais l'une des locataires
à qui je faisais la causette
cela malgré le peu de temps
qu'on m'octroyait pour poursuivre.
à une époque tu ressemblais
à une actrice américaine
et si je devais la nommer
elle s'appelait shirley mac laine,
tu as déménagé pourtant
et on s'est revu par la suite
dans ton nouvel appartement
qui manquait de surface a vivre.

refrain

entre nous y a un océan
qui nous sépare mais souvent
je pense à toi qui a su rendre
ma vie beaucoup plus attrayante,
à nos ballades avec toto,
lui qui faisait toujours le beau
avec son baton dans la gueule
ce qui faisait rire les aieules.

et depuis le temps a passé,
il faut dire qu'il passe très vite,
mes visites se sont espacées
et nos conversations sont futiles,
on ne se raconte plus d'histoires
de celles qui nous faisait rire,
on est devenu des vieillards
qui sont souvent à la dérive.

refrain

entre nous y a un océan
et la vie n'est plus comme avant,
chacune a pris ses distances
et c'est bien fini l'insouciance.
ma vie manque un peu de piment
mais je l'assume entièrement
car la maturité s'installe
et j'ai mon chien qui tient sa place.

entre nous y a un océan
qui nous sépare malheureusement.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Une femme à quarante ans de Dalida.





Quelques parodies parmi prises au hasard :