La corruption

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Souvenirs attention danger de Serge Lama
    


la corruption gangrène bien des pays,
c'est un fléau qui d'puis appauvrit
ceux qui subissent de plein fouet
ses effets et n'ose pas se rebiffer.
cette maladie elle évolue sournoisement,
aucun respect pour ses nombreux habitants
qui lutte chaque jour d'arrache pied
pour leur vie
et qui se font bien du souci.

refrain
la bas mohamed vend ses poissons,
ils sont plusieurs a vivre à la maison,
la bas il trime,ce n'est pas la fête,
la bas le spectre de la camorra
le hante,il n'en dort pas
les fins de mois car
il va falloir payer cette mafia.

la corruption engendre bien des méfaits
qui se traduisent par de nombreux excès
notamment l'art de dépouiller sans pitié
commerçants et particuliers.
la mise à prix de ce qui peut rapporter
sert de tremplin à tous ces usuriers,
ça peut aller jusqu'aux crimes organisés,
dans tout ça il y a danger.

refrain
la bas mustapha cet agriculteur
la bas cultive son champ avec labeur,
la bas les jours s'écoulent sans joie,
ils se ressemblent.
la bas on économisera jamais,
tout part quand la récolte est terminée,
ne reste qu'une maigre somme pour subsister.

la combattre oui c'est comme le chiendent,
elle renait encore plus forte qu'avant,
on se casse les dents dessus et c'est tout,
il n'y en a que pour les grigous,
ces tortionnaires font de la vie des gens
un enfer plus puissant que satan,
leurs méthodes sont bien rodées,
pragmatiques,faire attention aux critiques.


refrain
la bas le tenancier du vieux café
la bas essaie de les réconforter,
la bas on a besoin de s'entraider
quand même,
la bas il raconte des anecdotes,
qu'un jour il pourrait y avoir
une révolte
qui chasserait tous ces despotes
de leurs portes.

dans cette ville ou j'ai passé
mes vacances
les gens d'ici m'ont raconté leurs souffrances,
je suis impuissant a les aider
en priant que ça puisse changer.




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Souvenirs attention danger de Serge Lama :





Quelques parodies parmi prises au hasard :