On frôle le précipice

Auteur : Chanteuse 54
parodie de les choses de l'amour de Dalida
    


à la naissance déjà
c'est un peu un péché,
on aurait du venir
pour moi à pas feutrés
tandis qu'on pousse un cri
qui est des plus strident
alors que l'on devrait
garder son calme assurément,
se sentir protégé
c'est le bonheur suprème
mais on ne le sait pas
et le chagrin submerge,
on se demande pourquoi
on doit sortir soudain
du ventre de sa mère
ou on se trouve si bien.
on frole le précipice
chaque instant de la vie,
ce n'est pas une surprise
pour ceux qui l'ont compris.

en suivant son chemin
souvent on s'égratigne
à des touts petits riens
devenus grandissimes
par la force des choses
car on en fait un drame,
de se sentir lésés
souvent ça nous désarme,
se raccrocher à tout
ce que l'on peut trouver
et même jusqu'à la triche
pour ne pas la nommer,
faire n'importe quoi
pour arriver au but,
c'est ça le point final
qui culmine sans doute.
on frôle le précipice
chaque instant de la vie,
ce n'est pas une surprise
pour ceux qui l'ont compris.

quand on arrive au bout
de la route choisie
ou simplement pour d'autres
tristement subie
on se demande au pire
ce qui vous attend,
ou c'est le paradis
ou alors différend,
on a pas vu le temps
au long de ces années
défiler en laissant
des cicatrices usées
qui forment une chaine
toutes en les assemblant,
c'est le prix a payer
sur terre et c'est navrant.
on frôle le précipice
chaque instant de la vie,
ce n'est pas une surprise
pour ceux qui l'ont compris.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour les choses de l'amour de Dalida.





Quelques parodies parmi prises au hasard :