Les insultes

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Les couleurs du temps de Guy Béart
    


notre langue fourche
et à certains moments
c'est des paroles outrancières
qui sortent d'la bouche
et sans en avoir l'air font mouche.

refrain

ainsi il n'est pas rare d'écouter
partout ce curieux langage
fait de grossièretés
et de noms d'oiseaux
dont certains d'entre eux
font outrage,
politiques ou pas
tous sans exception se lâchent.

ça va de couille molle à blaireau
sans oublier débile,idiot
en passant par chien,cul terreux,
c'est à qui aura l'mot audacieux.
de ce coté là les mots ne manquent pas
pour en rabaisser l'autre
qui se sent vexé
et surtout outragé si j'ose.

refrain

je voudrai changer ce qui peut choquer
oui contre une pluie de roses
parlant de miracles,de toutes autres choses
que ces noms d'oiseaux qu'on propose,
pourquoi ces injures
qui nous dénaturent le monde.

trop souvent on entend ces mots
comme vieille bécasse ou saligaud
ou perruche ou bien manchot,
tous ces mots sont devenus vieillots,
faudrait inventer un langage nouveau
ou trône la bienséance
et ou la politesse ne fait pas défaut,
ça tranche.

refrain

je voudrai surtout un monde meilleur
ou les mots doux en souffrance
ne tiennent plus place dans notre cœur,
c'est l'indifférence qui remplace
ou bien la violence qui las!
de nos jours offense.




Une autre parodie est répertoriée pour Les couleurs du temps de Guy Béart :





Quelques parodies parmi prises au hasard :