La rêveuse

Auteur : Chanteuse 54
parodie de La bambola de Dalida
    


quand j'étais petite
c'était fantastique
je n'avais que des rêves fous,
d’être une danseuse
ou une chanteuse
me plaisait beaucoup
mais voilà la vie
n'est pas telle qu'on la croit,
en grandissant on s'aperçoit
qu'on est pas fait pour soi.

si j'avais été une grande danseuse
j'aurai arpenté l'opéra,
si j'avais été une grande chanteuse
j'aurai fréquenté l’Olympia
mais je ne suis rien qu'une vestale
de ces deux arts
et je condamne dans tout ça les profanes.

refrain

il ne faudrait pas renier
tes rêves si tu en as
car y aura un manque toujours
et ce jusqu'à tes vieux jours,
ça c'est très lourd.

j'ai bien essayé de les apprivoiser
mais ils se sont très vite envolés,
pour percer dedans
il faut de l'argent,
hélas moi je n'en avais pas,
je n'ai pas renoncé entièrement,
j'écris des chansons à présent,
c'est une consolation.

refrain (x2)

il ne faudrait pas
renier tes rêves si t'en as
car y aura un manque toujours
et ce jusqu'à tes vieux jours,
ça c'est très lourd




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour La bambola de Dalida.





Quelques parodies parmi prises au hasard :