Une reconversion

Auteur : Chanteuse 54
parodie de J'ai embrassé un flic de Renaud Sechan
    


j'étais sainte nitouche,
j'trainais dans les bas fonds
en quête de trouver
quelque part du pognon,
sous le regard attendri
de ceux qui me connaissait,
une fille plutôt hardie ça le fait.

ce serait plutôt sainte touche
quand je rackettais à fond
ceux qui s'aventuraient
sans se méfier au fond
et j'en ai plumé plus d'un
tout au long de ma vie
puis j'ai rencontré un prêtre,
tout de suite j'ai compris
que j'étais bien mal partie.

il m'a fait la morale,
parlé de jésus christ,
de ma vie un peu trash,
ou ça allait m'mener
et moi l'aventurière
qui n'écoutais personne
je me suis rapprochée
de cet étrange bonhomme
et je me suis convertie,
oui je me suis convertie
pour ne pas rester impie.

l'couvent des ursulines
ou l'on fait pénitence,
laver tous ses péchés
ça a de l'importance,
de suite m'a ouvert ses portes,
je fais partie depuis
de ces nonnes qui hantent
les murs gris
et je suis devenue depuis
moi l'anarchiste impie,
reine de la bigoterie,
je vénère jésus christ.

oui je me suis convertie
pour ne pas rester impie,
je prie pour les âmes perdues
d'auxquelles je suis revenue,
je suis fière aujourd'hui
d’être celle que je suis,
je suis fière aujourd'hui
d’être celle que je suis.
quand je rackettais à fond




Une autre parodie est répertoriée pour J'ai embrassé un flic de Renaud Sechan :





Quelques parodies parmi prises au hasard :