Les papillons blancs

Auteur : Chanteuse 54
parodie de les matins d'hiver de Gérard Lenorman
    


je me souviens de ces moments
passés avec les handicapés
qui ont contribué à leur manière
à me rendre utile je le sais,
ils sont très attachants pour tous ceux
qui ne connaissent pas leur penchant,
leur facette,
ils méritent le respect
dans ce monde qui souvent les rejette.

ne valent ils pas une Paris Hilton
ou encore sa consœur Britney,
qui de leur vie
la seule chose quelles vous montrent,
la luxure et la légèreté,
eux ils vivent dans leur monde,
celui de l'innocence
et malgré tout leur handicap
l'amour qu'ils vous apportent
j'appellerai ça bysance,c'est la claque.

refrain (x2)

la claque que l'on reçoit
parfois en pleine figure,
celle qui redonne l'humilité
à des gens qui se prennent
pour les maitres du futur,
quelle pitié.

tout était bon,tout était propice
pour leur apporter la gaieté,
certains malgré
faisaient quelques bêtises
mais bien vite on leur pardonnait,
c'était comme des enfants
qui n'ont plus de mémoire,
qui ignore ce que le mal veut dire
et quand je suis partie
j'ai gardé dans le cœur leurs sourires.

refrain (x2)




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour les matins d'hiver de Gérard Lenorman.





Quelques parodies parmi prises au hasard :