Je ne condamnerai pas

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Un attimo di pace d'Eros Ramazotti
    


je ne condamnerai pas
tous les homos et les lesbiennes
si leur vie c'est d’être eux mêmes
quoiqu'il advienne,
ce sont des gens pacifistes
qu'on emmerde beaucoup à tort,
ce n'est pas une tare
que d’être bien dans son corps.
je jetterai la pierre
aux violeurs et aux pervers
qui représentent à mes yeux
ce qu'est l'enfer,
ce sont des gens si nuisibles
qui pourrissent la vie des gens,
de simples adorateurs de Satan.

refrain

est ce donc une tare
de montrer ses faiblesses,
d'avoir de la compassion
pour tous ceux qui nous blessent,
d'aspirer à une vie
qui nous donne l'allégresse.

je ne demande rien
seulement d'avoir un peu d'amour
quand le vide de mon cœur
se fait trop lourd,
assorti à la tendresse,
ce qui fait partie d'un tout
et qui t’empêche souvent de devenir fou.
ce n'est pas facile
je sais bien d'le rencontrer
néanmoins j’espère bien un jour le trouver,
qu'il m'enlève ma névrose
qu'j'ai en moi depuis longtemps,
qu'il m'apporte aussi avec de bons moments.

refrain

on pourrait avoir
une vie meilleure sur la terre
si tous les gens se considéraient
comme frères
alors que dans ce bas monde
la seule chose qui prédomine
c'est de bien souvent
juger sur votre mine.
on ferait bien mieux
de rendre justice aux victimes,
celles qui sont traumatisées,
qu'on embobinent
souvent par de belles paroles
plutôt qu'punir leurs bourreaux
par une sentence
qui trop souvent sonne faux.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Un attimo di pace d'Eros Ramazotti.





Quelques parodies parmi prises au hasard :