Si seulement je m'étais douté

Auteur : Chanteuse 54
parodie de A présent tu peux t'en aller de Richard Anthony
    


si je m'étais douté
qu'un jour,
un seul instant
oui qu'à mon age
j'aurai déjà
des cheveux blancs
j'aurai investi
dans la recherche
pour quelle fasse
reculer à quatre vingt
cinq berges
le processus du temps
plutôt qu'dépigmenter avant.

je vais dévaliser
le marchand de perruques,
essayer d'embellir
mes charmes
qui sont caduques,
rendre ma silhouette
plus attrayante,
la remodeler un peu,
elle se fait
la tangente
car c'est dans
les vieux pots
que l'on trouve
parfois des lingots.

refrain

je veux chercher encore
à faire des ravages
cela malgré tous les outrages,
pour l'amour y a pas d'age.

je vais enfin pouvoir
devenir une adepte
des instituts de beauté,
faire avancer la recherche
pour le troisième age,
chasser l'image
du spectre de la mort,
pouvoir offrir mon corps
aux hommes en mal de sexe,
pour ça je n'aurai
plus de complexes.

refrain

je vais taxer ma banque
afin quelle m'accorde
le prêt dont j'ai tant
besoin pour être enfin
aux normes.
mais comme j'ai
ce qu'on appelle
une petite retraite
de biafrais,
j'ignore si elle
va pouvoir m'accorder
ce prêt
car on ne prête plus
au troisième age
au delà d'un montant
qui n'est pas négligeable,
faudra baratiner
et ça c'est pas du tout gagné,
faudra baratiner
et ça c'est pas du tout gagné.




Liste des 5 autres parodies répertoriées pour A présent tu peux t'en aller de Richard Anthony :





Quelques parodies parmi prises au hasard :