Je les fuis comme la peste

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Les fiancés d'Auvergne d'André Verchuren
    


pour moi les supermarchés
je les fuis comme la peste,
à peine le quinze du mois déjà fauchée
on n'peut dire que je nage
dans la graisse,
ce serait plutôt le contraire
qui m'collerait à la peau
étant donné c'que je bouffe par jour
je ressemble à une tringle à rideau.

refrain

et pour moi toutes les enseignes
quelles soient discount ou auréolées
de prestige rien que pour les bourges
pour moi c'est tout un tollé,
la pauvreté oblige ça c'est un signe
oui à faire le vide de son estomac
quand il n'y a pas de loi
qui hélas prodigue ce qui s'appellerait
abonnement aux repas.

et je voudrais bien un jour
pouvoir devenir obèse,
m'empiffrer comme une vache,
me faire péter la rate
mais pour l'heure c'est balaise
et je dirai même factice
vu l'état d'mes finances,
elles ne servent qu'à payer
le loyer,ses dérivés,
pour le reste abstinence.

j'ai quitté mon cher pays
pour venir au Maroc
ou la vie est beaucoup moins chère,
on y laisse pas son froc
pour une simple babiole
et j'incite tous les gens,
ceux qui vivent chichement,
faites comme moi,n'hésitez pas,
on y vit beaucoup mieux
même avec peu d'argent.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Les fiancés d'Auvergne d'André Verchuren.





Quelques parodies parmi prises au hasard :