Dans deux ans passés

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Le petit chemin de mousse de (Chansons de colonies de vacances)
    


dans deux ans passés
ce sera la retraite,
je mettrai au rebut
celui qu'j'ai tant aimé
mon si beau balai
qu'a été de la fete,
qui ne m'a pas quitté
durant de longues années.

je prendrai la voilette
pour cacher ma tristesse,
des larmes j'en verserai peut être.
un enterrement de première classe
sera prévu à cet effet.
j'inviterai plusieurs comparses
car il l'a bien mérité.

le déprofondis sera de circonstance
avec des couronnes de fleurs
qui ne meurent jamais
pour lui rappeler que pour moi sa présence
et son doux souvenir resteront a jamais.

j'lui achèterai un caveau
avec ces simples mots
sans moi ne dépéris pas trop,
t'as été mon bâton de jeunesse
et de vieillesse également,
tu m'as donné de la tendresse,
la richesse pas vraiment.

je ne sais pas encore
si je pourrai m'y faire
le jour ou je l'aurai perdu à jamais,
ce qu'il y a de sur
c'est que mes matins blêmes
pourront se prolonger plus
dans mon lit douillet.
envolée mon arthrose,
mes mains qui s'ankylosent
à force de frotter les parquets
mais en revanche pour le salaire
y aura pas de quoi fouetter un chat,
les dépenses somptuaires
elles verront le jour sans moi.

mais ne t'en fais pas
toi mon vieux camarade
je trouverai toujours le temps
de t'apporter quand j'aurai des sous
une pauvre salade
que je déposerai près des couronnes séchées.

je te raconterai ma vie
si elle est plus jolie,
si j'ai trouvé l'homme béni
mais à part un sexagénaire
que pourrais je bien espérer,
en tout cas pas un obèse
ou encore un édenté.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Le petit chemin de mousse de (Chansons de colonies de vacances).





Quelques parodies parmi prises au hasard :