Djerba la belle

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Une île de Serge Lama
    


une ile je suis Djerba la belle,
j'attire les touristes a la pelle
pourtant je ne suis pas très grande
malgré cela mon nombre augmente.
la douce si belle voilà comme on m'appelle.
Homère m'a dédié ses poèmes antiques,
Ulysse m'a crié au supplice
de ne pas hanter sa personne
pour rejoindre sa femme en somme,
je suis un peu comme les sirènes
qui attirent par leurs chants,égrènent
des notes qui ravissent le cœur,
ceux qui m'aiment restent là d'ailleurs.

je suis Djerba l'ensorceleuse,
j'ne suis pas toujours vertueuse,
parfois il arrive que des couples
se forment sur une musique en boucle,
la plage se gave d'ombres le soir
et qui s'accouplent,
les palmeraies servent d'asile
aux amoureux qui s'y profilent
et leurs baisers et leurs serments
se mélangent au gré des vents
tantôt légers, tantôt voraces
comme les tempêtes qui passent,
le bruit et l'écume de la mer
les isolent dans leur univers.

tout près du désert saharien
c'est là que vivent les tunisiens
pour la plupart sans fortune
le tourisme amène quelques tunes,
la poterie,la pèche,
une partie de c'quelle recherche
et la nature si sauvage
côtoie elle,de superbes plages,
la nacre de leur sable fin
rappelle les bijoutiers de coin.
la douceur du climat s'y prête,
été comme hiver c'est la fête,
les hôtels ne sont pas en reste,
Djerba la douce c'est une caresse.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Une île de Serge Lama.





Quelques parodies parmi prises au hasard :