Le pochtron

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Frida Oum Papa d'Annie Cordy
    


dans toutes les mémoires
on me surnomme l'entonnoir
mais vous dire pourquoi
ça j'ne le sais toujours pas,
peut être est ce du
à mon penchant pour la poire
ou celui de la mirabelle
qui me fait la vie si belle.

quand j'émerge de mon sommeil
je suis un peu dans la brume
de la biture de la veille,
j'ai d'la peine à renaître,
je m'approche,j'me raccroche
au chambranle de la porte
c'est pourquoi un petit verre
suffit à me rendre la forme.

je me sens tout de suite requinquée,
j'ai envie d'embrasser
le monde entier,
je n'ai pas d'meilleur ami
oui je vous l'dis
que mon verre de whisky,
j'aimerai bien pouvoir
faire profiter d'autres gens
de ma spécialité
mais loin d’être comme moi
ils préfèrent le soda.

quand j'prends ma voiture
il me faut un remontant
car sans ma mixture
je redoute l'accident,
ça m'donne de l'allure
je roule à plus de deux cent,
tous les automobilistes
s'écartent quand je prends le volant.

j'ai d'la peine quand je danse
à bien tenir la cadence,
j'ai les guibolles qui chancellent,
c'est la bière qui est traître,
je m'étonne qu'ma personne
repousse un peu tout le monde
sous prétexte que ma démarche
pour eux est un peu ronde.

quand arrive le soir
j'suis tellement plein
que j'm'endors de suite
comme un gamin,
je n'ai pas d'frais de nourriture,
je cuve ma biture,
quelquefois j'ai de la compagnie
des petites bêtes
qui sortent de mon lit,
y en a aussi sur les murs,
c'est une vraie torture.

j'n'ai pas encore compris
pourquoi on m'appelle ainsi,
pourtant j'ai un prénom
qu'est associé à mon nom,
à l'état civil c'est jean meurdesoif
parait il
et pourquoi donc m'affubler
de ce nom qu'est usurpé.




Une autre parodie est répertoriée pour Frida Oum Papa d'Annie Cordy :





Quelques parodies parmi prises au hasard :