Ouvrez-moi une porte

Auteur : Chanteuse 54
parodie de L'Italien de Serge Reggiani
    


c'est moi qu'on emploie
depuis longtemps déjà
pour ramasser vos merdes,
du pipi au caca
et je m'estime heureuse
quand il n'y a pas de gerbe,
du lundi au dimanche
je manie toujours le manche
je peux bien dire sans allégresse,
dans ma main y a ses poils qui reste,
comme moi il a pris d'la bouteille,
il perd de sa robustesse.

refrain

ouvrez moi ,ouvrez une porte
qui puisse m'indiquer la sortie,
je me sens comme une nature porte
et j'ai besoin d'une autre vie.

mise à part les entrées
je nettoie les escaliers,
je compte plus les marches quj'monte,
je ne croise pas que les gens
je trouve aussi souvent
des choses qui sont immondes,
ça va des sacs poubelles
devant les portes qui traînent
jusqu'aux déjections d'animal
surtout de chat en principal,
ça sent plus fort que le chacal,
ça vous remue les entrailles.

refrain

pour c'qui est du salaire
pour tous soyons bien clair
pas besoin de semi-remorque,
une petite poche suffit
pour loger celui-ci
car il n'est pas énorme,
ce n'est pas avec lui
que je pourrais m'payer
des repas pantagruéliques,
j'suis presque sèche comme une trique,
j'envierai presque les obèses
qui doivent bouffer à leur aise.

refrain

si j'comptais dans ma vie
le temps que j'ai passé
a servir de bonniche,
a me faire toute petite,
a m'écraser aussi,
a mépriser les riches.
j'ne pourrai dire de tête
faudrait une calculette
qui ne soit pas à cours de pile,
plus je vieillis et plus j'rempile
dans ma condition de servile,
c'est de plus en plus difficile.




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour L'Italien de Serge Reggiani :





Quelques parodies parmi prises au hasard :