Pensées d'une centenaire

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Inch' Allah de Salvatore Adamo
    


j'ai traversé plusieurs époques
qui ne sont pas toutes légendaires
et surtout celle d'aujourd'hui
on s'croirait sur une poudrière,
nulle part il n'y a plus de respect,
c'est les crachats qui prédominent
au propre comme au figuré,
un mot de travers on t'assassine.
quand tu allumes la radio
toutes les infos sont alarmistes,
trois fois sur quatre un mort de trop
ou les magouilles politiques.

refrain

plus tu essaie d'être optimiste
plus tout te tend vers la déprime,
toutes les nouvelles qui te parviennent
ne contiennent plus que de la haine.
ç'en est trop pour les gens,
ç'en est trop,faut qu'ça change.

à la télé pas d'gros changements,
't'as les images encore en prime
et quand il y a un crime de sang
y a le baratin des politiques
mais ce n'est pas leurs belles paroles
qui remettra les pendules à l'heure
et même lorsqu'il y a un viol
ce n'est jamais chez l'un des leurs.

refrain

ça fait longtemps qu'l'orage gronde,
bientôt ce sera l'hécatombe,
si chacun continue de la sorte
bientôt la terre sera morte.
ç'en est trop pour les gens,
ç'en est trop ,faut qu'ça change.

j'ai souvent le cœur qui se soulève
devant toutes ces horreurs macabres
et ma révolte me donne envie
de changer ce monde implacable,
dommage pour moi je ne peux plus,
je suis clouée de sur une chaise
et mon grand age me l'interdit
car depuis peu je suis centenaire.

refrain

j'aimerai avant qu'mon heure arrive
retrouver un peu la joie de vivre
et savoir que ma descendance
puisse avoir une vie plus décente,
j'en implore tous les gens,
montrez vous plus cléments.




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour Inch' Allah de Salvatore Adamo :





Quelques parodies parmi prises au hasard :