C'est le temps des dettes

Auteur : Chanteuse 54
parodie de La java bleue de Fréhel
    


refrain

c'est le temps des dettes,
des mensonges, de la disette,
si l'on veut faire la fête
il faut sauter un repas,
deux peut être,
pour les bas salaires
il n'y a pas d'ouverture,
c'est les factures
ou bien c'est les loisirs,
c'est bien triste à dire

nous sommes à une époque
ou le moindre faux pas
vous conduit à la porte,
la porte de chez soi,
plus de boulot,plus de pognon,
il ne reste plus
qu'à coucher sous les ponts
comme les clodos
qui squattent le soir
avec leur litre
et leur tonne de cafard

refrain

après un mois de bagne
c'est le salaire qui arrive,
il faut se mettre en quatre
pour pouvoir subvenir
à nos besoins qui sont légions
mais qui ne sont pas
prioritaires au fond,
le plus urgent c'est de régler
et son loyer et tous ses dérivés

refrain

quand arrivent les vacances
qui sont bien méritées
on s'retrouve en partance
toujours dans son quartier,
la mer et le dépaysement
tout ça n'est pas pour nous
les pauvres gens,
on se contente de la regarder
bien à travers notre écran de télé




Une autre parodie est répertoriée pour La java bleue de Fréhel :





Quelques parodies parmi prises au hasard :