J'ai cogné à de nombreuses portes

Auteur : Chanteuse 54
parodie de L'amour en héritage de Nana Mouscouri
    


j'ai reçu le balai en héritage
comme d'autres reçoivent les hommages,
mon statut ne rien pas avec richesse
mais avec son contraire
qui s'appelle la dèche,
mes journées sont ponctuées de galères,
d'autres gens attirent la lumière,
c'est injuste une telle différence
entre tous les gens malgré ce que l'on pense.

refrain

le bonheur des uns fait le malheur des autres,
celui qui n'a rien fatalement est un pauvre
qui n?intéresse nulle personne ou presque
et bien sur qu'on délaisse.

j'ai cogné à de nombreuses portes
pour qu'au bout de l'aide on m'apporte
mais le blindage était si résistant
qu' au final je m'y suis surtout cassé les dents.
pour trouver solution au problème
j'ai cherché a remuer ciel et terre,
la seule porte qui s'est enfin ouverte
c'est la porte de prison
suite à la vie de bohème.

refrain

si le bonheur est bien le synonyme
du mot labeur bien sur je revendique,
c'est une chimère de croire en son étoile si toujours elle se voile.

j'ai grandi sans panache, sans tendresse,
j'ai lutté pour avoir des caresses,
les morsures de la vie m'ont atteinte,
à mon grand désarroi ma vie n'est qu'une plainte.
et je vais d'espoir en déchéance,
je gémis bien plus que je m'enchante
sur mon sort qui lui est bien banal,
je ressemble vraiment à un pauvre animal.




Une autre parodie est répertoriée pour L'amour en héritage de Nana Mouscouri :





Quelques parodies parmi prises au hasard :