Le travail aujourd'hui est une chose qui ne rapporte plus

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Le lundi au soleil de Claude François
    


regarde ta montre il est déjà six heures,
t'es en retard pour le boulot,
prends garde la pointeuse
elle elle est à l'heure,
t'auras un quart d'heure dans le dos,
on bosse déjà pour la peau
dans un monde de requins,
bientôt si ça continue
quand ce sera la paye il n'en restera rien..

refrain
le travail aujourd'hui
est une chose qui n'rapporte plus
et chaque jour qui passe
on vous pousse toujours de l'avant,
plus de rendement le temps c'est d'l'argent,
on ne précise pas pour qui vraiment.
faut s'appeler superman
pour remplir nos journées d'un labeur,
un labeur qui fait mal
et qui vous laisse le soir venu
des courbatures en guise de revenu,
oui aujourd'hui on en peut vraiment plus.

je n'suis pas en forme ce lundi matin
pour attaquer mon turbin,
mon restant de cuite qui est encore là
me pèse fort sur les bras,
je n'aurai pas du tant boire
pour oublier l'quotidien
mais pour noyer mes déboires
moi je peux vous dire qu'ça m'a fait du bien.

refrain

j'ai l'gosier atrophié
d'avaler de la bouffe avariée
mais comme je n'ai que ça à pouvoir me mettre sous la dent
pour tenir le coup ça c'est important,
faut en passer par là malheureusement
et comme je bois beaucoup
j'ai le foie qui en a pris un coup,
il me parle d'injustice
quand je lui donne à boire un soda,
c'est la menace qui plane sur moi,
c'est ça le sort d'un pauvre aux abois.

y a mon chef de file qui depuis deux heures me talonne dans le dos,
il trouve que mon rythme n'a pas la valeur de celle qu'égale le galop.
tu vas y passer la nuit si jamais c'est pas fini,
les commandes n'attendent pas
sinon le patron s'séparera de toi.

refrain

mon cœur bat la chamade surtout
quand je suis dans la panade,
comme ça arrive souvent,
chez lui c'est souvent l'emballement,
à forte dose ce sera l'enterrement
si je n'y prends pas garde maintenant.
le travail c'est bien beau
mais quand il n'y a pas à la clé le fruit de ses travaux
on aimerait mieux rester enfermé à la maison
que de travailler pour un patron
qui sait en profiter.

mes poumons s'engluent dans cette foret vierge de poussières
et de copeaux et mes yeux s'embuent de rage
et de détresse à force de fixer le rabot,
j'ai vraiment la haine au cœur,
son moteur bat cent a l'heure,
si ça continue je sens que je vais caner
au pied de l'atelier.

refrain

c'est aujourd'hui l'grand jour,
c'est la paye qui fait son retour,
c'est avec émotion que je m'amuse à compter mes sous
mais je chavire quand il y a un trou
dans c'qui devait être la somme qu'on m'alloue.
je tempête et je crie mais mon chef accourt dans le circuit,
t'avais qu'à être à l'heure,
tout le temps que tu as dans le dos ça aurait pu donner plus de boulot,
la prochaine fois tu penseras à tout ça.




Liste des 12 autres parodies répertoriées pour Le lundi au soleil de Claude François :





Quelques parodies parmi prises au hasard :