La petite enfance

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Pardonne-moi ce caprice d'enfant de Mireille Mathieu
    


je me souviens de ma petite enfance,
en ce temps j'étais toute innocence, j'connaissais pas les laideurs d'ici-bas croyez moi,
chez les bonnes sœurs on m'avait enfermé,
nourrie de prières j'étais toute la journée,
avec dieu et le père et son fils j'ai grandi.
tous les jeudis on allait à confesse,
dans ce temps là on ne montrait pas ses fesses,
ses seins non plus ça y aurait pas fallu,
défendu.

refrain

c'était le temps d'une autre époque ou piété et ferveur étaient très à la mode,
les jours étaient tous identiques ponctués de semonces et aussi de cantiques.

en ce temps là fallait s'lever de bonne heure,
tous les trois jours la messe était de rigueur,
malade ou pas y fallait y assister croyez moi.
quand arrivait la période de Noël
pas de jouets dans sa petite escarcelle,
le pensionnat n'avait pas les moyens de fêter ça.

refrain

a peine levée c'était le signe de croix,
tous les matins on y échappait pas,
de six du mat à la fin d'la journée c'était ça.
a quatorze ans j'me suis fait renvoyée
pour insolence trop souvent répétée,
je mentirai en disant que j'étais chagrinée.

refrain

et aujourd'hui j'ai bientôt soixante ans
et dans la vie j'n'ai pas eu que du bon temps
ce serait plutôt le mauvais qui domine largement.
toutes ces années j'suis devenue aigrie,
plus le temps passe et plus je suis remplie
de cette haine qui m'a accompagnée toute ma vie.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Pardonne-moi ce caprice d'enfant de Mireille Mathieu.





Quelques parodies parmi prises au hasard :