La maison du bonheur

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Le ciel, le soleil et la mer de François Deguelt
    


refrain

dans l'imaginaire faut transformer l'amer
en une friandise qui pour sur va vous plaire.

je suis en pain d'épice, mon toit c'est du nougat,
mes fenêtres en sucre un vrai délice je crois,
pour ceux qui se hasardent a partir en ballade.

refrain

les murs en pâte d'amande, les poutres en langues de chats,
les volets et rebords en plaques de chocolat,
des senteurs agréables se dégagent,
c'est l'extase.

refrain

l'intérieur est en glace du coté du frigo
ce qui permet la place pour liqueurs, apéros,
l'évasion elle s'installe,
on baigne dans la fable.

refrain

l'mobilier c'est tout comme:
une table en macarons,
les chaises rondelles de pommes,
les lustres des bonbons en grappes de smarties aux couleurs qui vous grise.

refrain




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Le ciel, le soleil et la mer de François Deguelt.





Quelques parodies parmi prises au hasard :