Le roi des roublards

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Le juif espagnol d'Enrico Macias
    


j'ai d'abord vendu des glaces,
j'étais bien loin des palaces,
livreur de fleurs et aussi jardinier
voilà mes premiers métiers.
j'avais à cœur de réussir ma vie
et voilà ou j'en suis.

refrain
je suis le roi des nabots,
je suis le roi des escrocs,
je suis un avocat de formation,
j'en connais un rayon,
pour exploiter les français,
leur mentir ça je le sais,
je traine avec moi
un tas de casseroles,
c'est là mon auréole.

j'ai gravi petit à petit
les stades de la hiérarchie,
devenu maire et après député
j'en ai appris le métier
qui vous permet d?être un homme sans foi,
surtout un hors-la-loi

refrain

après plusieurs ministères,
ma vocation première
de devenir président des français
j'y ai enfin accédé sans oublier
au passage de doubler mon salaire immérité

refrain

hélas j'ai été battu aux élections
et déçu car mon successeur aujourd'hui
avec lui on court à la catastrophe,
je n'en peux plus l'ambition me dévore,
j'en veux toujours plus encore.

refrain

je parle et je gesticule
et en même temps j'affabule
tous ceux qui croient
en mes boniments
car je suis un truand.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Le juif espagnol d'Enrico Macias.





Quelques parodies parmi prises au hasard :