A bas les racistes

Auteur : Chanteuse 54
parodie de L'autre femme de Michel Sardou
    


je viens de lire dans le journal qu'on recherchait un commercial j'ai peut-être une chance, je dois dire que j'suis maghrébine, j'habite une cité difficile, c'est la malchance, malgré mon cv imposant et beaucoup de tempérament ça fait barrage et à chaque convocation on invoque multiples raisons, c'est ça la discrimination.

j'ai obtenu un rendez-vous que j'appréhende malgré tout par habitude,dans la salle d'attente y a déjà quatre personnes avant moi,faut que je patiente,un homme de plus de cinquante ans,un autre qui est bedonnant et un troisième handicapé il faut le dire,le quatrième le profil type séduisant plutôt sportif.

pour celui de plus de cinquante ans c'est négatif évidemment,la préretraite c'est une des raisons invoquée,son expérience accumulée n'a pas séduite,pour celui qui est bedonnant,bien enveloppé évidemment classé sans suite,pour celui qu'est handicapé juste d'une main, c'est le meme refrain,petit problème d'esthétique.

c'est à mon tour de présenter dans mon jargon ce que j'appelle ma carte de visite mais l'entretien n'est pas très long après quelques petites questions sans suite logique qui n'ont vraiment aucun rapport avec le poste qui est offert j'hallucine,vous devriez changer de nom me propose le recruteur,ça sonne mieux pour un vendeur.

puis enfin arrive le dernier qui bien sur est privilégié,c'est le seul qui reste et de surcroît il est normal,dans une tranche d'age idéal et plutôt svelte, il ne présente pas d'handicap,un nom qui n'est pas cauchemardesque,en un mot pour trouver sa place dans ce monde anti-chevaleresque vaut mieux pas attirer la peste.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour L'autre femme de Michel Sardou.





Quelques parodies parmi prises au hasard :