Nuits blanches

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Les vieux mariés de Michel Sardou
    


depuis un certain temps je passe
Mes nuits à regarder les heures qui trépassent,
Je n’ai pas l’repos mérité après une journée agitée,très agitée,
Je compte sans cesse les moutons,
J’en suis à je ne sais plus combien de millions,
Le sommeil me fuit comme la peste,
La journée va etre pleine de stress
Oui pleine de stress.

{Refrain}
Quand il va falloir se lever
Au petit matin pour travailler
Ça va etre la guérilla comme tous les matins voilà,
Ça va etre l’effort surhumain
Pour attaquer tout le train-train..

Quand minuit sonne je déchante,
Je sais que la nuit ne sera pas accueillante
Une compagnie comme la sienne
Ne m’apporte que des problèmes , que des problèmes
Au lieu de poser sur l’oreiller
Ce que déjà contient mon cerveau enfièvré
J’en ressasse toute la teneur pendant des heures
Et puis des heures quel malheur.

{Refrain}
Quand le réveil sonne je casserais tout,
Manquer de sommeil me rend fou
A ce rythme –là j’n’irais pas loin
Ça j’en suis à peu près certain, il faut que je trouve une solution
Pour ne pas perdre la raison.

je ne vois que les somnifères
Qui peuvent pallier à me rendre une forme printanière,
Meme s’il y a des inconvénients
Je veux m’retrouver comme avant, oui comme avant
Quand je sautais comme un cabri,
Maintenant je ne veux plus ressembler à un zombie,
Mon énergie est primordiale, j’en ai besoin pour mon travail
Sans quoi je déraille.




Une autre parodie est répertoriée pour Les vieux mariés de Michel Sardou :





Quelques parodies parmi prises au hasard :