On pourrait l’appeler Pierre Richard

Auteur : Chanteuse 54
parodie de En descendant la rue cuvier de (chansons paillardes)
    


Quand je suis né j’étais très laid, j’étais recouvert de duvet,
Mes parents se sont affolés, ils m’ont pris pour un chimpanzé
Pourtant je crois que ma mère n’avait jamais connu que mon père,
C’était quand meme suspect tout ce qui m’arrivait.

Pour que j’ai une identité le prénom de pierre on m’a donné,
Ce n’est pas un cadeau celui-là ,je me prends toujours les pieds dans le plat,
Pas une semaine ne passe pour moi sans que je prenne sur la poire,
J’en ai marre croyez-moi, je voudrais changer tout ça.

On m’a surnommé pierre richard a cause de tous mes avatars,
Ça attire encore plus la poisse jusqu’en dessous de mes gaudasses,
Quand je marche sur le trottoir du coin régulièrement j’écrase une crotte de chien,
Ça ne m’apporte pas du bien.

Chaque fois que je plante un clou dans le mur j’arrache toute la peinture
Sans compter les coups de marteaux qui m’écrabouillent les ergots,
Au niveau bricolage je vaux rien ce serait plutôt le carnage quand j’essaie de faire bien,
Je ne suis pas très malin.

Pour une fois que je lave la vaisselle vlà le téléphone qui m’appelle ,
Toutes les assiettes en équilibre elles sont tombées en chute libre,
Au meme moment arrive pour moi le facteur qui m’apporte une grosse facture
Voilà, il ne manquait plus que ça.

Je maudis le jour ou ma mère m’a donné ce prénom de misère,
Il ne m’apporte que déception, maladresse et consternation,
Je préférerais richard de loin que pierre qui m’importune avec tous ces gadins,
Ce serait moins malsain.




Une autre parodie est répertoriée pour En descendant la rue cuvier de (chansons paillardes) :





Quelques parodies parmi prises au hasard :