Dépucelage non autorisé

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Le coup de soleil de Richard Cocciante
    


Je suis vraiment désemparée car je viens de me faire violer
Je ne sais pas par quelle magie car je n’ai vraiment rien senti,
Ça devait etre dans mon sommeil, j’ai un peu abusé la veille
De la mirabelle pour noyer un début de cafard qui pointait
Et ce qu’il y a de plus triste c’est de constater que j’ai perdu
Ma vertu si bien défendue.

Je m’en aperçue ce matin tout en nettoyant mon vagin,
Mon hymen était déchiré, envolée la toile d’araignée
Oui mais ce qui m’intrigue le plus c’est l’impression d’avoir des puces,
Ça me démange constamment, faut qu’j’aille consulter rapidement,
Oui ça m’inquiète j’espere que je n’ai pas attrapé
Un rhume de cul sans mon cache-nez.

Je me sens vraiment mal à l’aise dans mon vagin c’est la fournaise,
Là ou on plante le décor j’ai des brulures et des remords,
Ceux de m’etre grattée autant mais ce qu’il y a de plus alarmant
C’est qu’un liquide en ressort, je sens que c’est bientôt ma mort.
Je regrette ma cuite et je maudis cet inconnu c’lui qui m’a mis le feu au cul.

J’ai un peu honte de montrer comme ça mon intimité
Qui sans nul doute doit etre crapie vu l’état de mon anatomie
A un homme que j’ne connais pas qui de surcroit enfonce ses doigts
Dans mon vagin tout déplumé et là j’ai envie de hurler,
Ça me brule atroce depuis qu’jai perdu mon écorce,
Qui aurait qu’à soixante ans s’faire dépuceler donne tant de tourments.

Après un bref tour d’horizon l’toubib me livre ses conclusions,
Je vous rassure petite madame vous n’ètes pas prete à rendre l’ame,
On vous a juste refilé une chaude-pisse bien avancée,
Ça passera avec des ovules mais évitez de montrer votre lune.
Je suis amère, comme première y a surement mieux,
Je suis vraiment pas bénie des dieux.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Le coup de soleil de Richard Cocciante.





Quelques parodies parmi prises au hasard :