La différence

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Santiano de Hugues Aufray
    


Je ne serai jamais brigitte bardot
Avec tous ses animaux
Et encore moins bien sophia loren,
Je ne suis hélas que moi-meme.
Je milite pour la paix, mon for intérieur
Lui bouillonne de fureur
Quand j'entends les infos qui nous parlent
D'injustices qui ne sont pas toutes verbales.

On ne fait pas d'omelette
Sans casser des œufs
Pourtant on fait beaucoup mieux,
On nous assaisonne de boulettes
Pour ceux dont la vie n'est pas très chouette.
C'est à coups de pieds dans le cul
Parfois qu'on déloge les sans abris de leur loge
Qui ne représente que le bitume
Et pour eux encore plus d'infortune.

Et pourtant certaines villes
Regorgent de logements hélas pas pour ces manants,
On ne se mélange pas entre race,
Les africains font perdre la face.
Pourtant ils ont comme nous un cœur à offrir,
Une culture à découvrir,
Si on faisait le chemin inverse,l'hospitalité serait diverse.

Les médias prèchent souvent pour le devenir
De ces gens parfois martyrs
Qui n'ont pas eu la chance de s'appeler rockfeller,
Ce ne sont que des paroles en l'air.
C'est souvent les plus pauvres
Qui donnent de leur poche tandis que les riches empochent
Nous vivons dans un siècle vicié c'est ça la triste réalité.




Liste des 6 autres parodies répertoriées pour Santiano de Hugues Aufray :





Quelques parodies parmi prises au hasard :