C'est vrai que je vis en marge

Auteur : Chanteuse 54
parodie de L'accordéoniste d'Edith Piaf
    


C'est vrai que je vis en marge pour quelqu'un de mon époque
Et je n'manque pas de courage même quand j'ai l'cœur en loques,
Mes dix huit ans je les traîne un peu comme un fardeau
Car la vie que je mène elle ne vole pas très haut.
On m'trouve un peu bohème, toujours en décalage
Avec mes potes qui m'prennent pour un fou de passage.

{Refrain}
Oui je m'appelle imad le roi de la bravade
Et j'en mesure toute l'importance que soit pour la musique
Et mes goûts éclectiques je vous choque par ces différences
Qui vont de l'opéra en passant par allah
Ma culture n'est pas ce que l'on pense,
Je vis dans un pays ou je me sens incompris,
Je rève d'un ailleurs quelle souffrance.

Je me sens plus mature que tous ceux de mon age,
Je sais que je dénature un peu par mon langage,
Ma longue silhouette n'passe pas inaperçue,
Dans la rue on me guette pas besoin de longue vue.
C'est une coïncidence si mon prénom imad a une grande influence
Chez les sarah, pourquoi ?

{Refrain}
Et la dernière en date j'ai pour elle dans le cœur
Un sentiment, la hâte de connaitre le bonheur,
Je ne sais pas c'que me réserve l'avenir mais pourtant
Je partage avec elle ses peines et ses tourments.
Si dans la boue on m'traine, on me laisse pour meurtri
J'ne baisserai pas ma garde oui moi son seul ami.




Une autre parodie est répertoriée pour L'accordéoniste d'Edith Piaf :





Quelques parodies parmi prises au hasard :