La rancœur

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Les p'tits pains au chocolat de Joe Dassin
    


Chez moi ce n'est jamais la fête
Quand il y a des prises de tète avec mon fils,
Il se proclame l'éducateur de sa mère et par ailleurs c'est la surprise
Quand j'apprends par ses copines que je ne suis qu'une imbécile,
La moutarde me monte très vite au nez, j'ai envie de hurler
Que ça n'vaut pas le coup de sacrifier sa jeunesse et ses idées
Pour un fils si effronté.

Je l'ai couvé comme une mère poule
Et aujourd’hui ça fait ouille je m'en repens d'avoir gâche mon existence
Au profit de sa présence,c'est un serpent
Qui me renie soyons honnête, pour l'servir là il m'accepte,
J'adhère à l'idée qu'avoir des animaux ça ne serait pas plus mal,
Ça vaut bien une bande de marmots qui vous tirent dans les pattes
Quand ils quittent le bercail

Il a une chance dans la vie qu'en naissant il m'a ravi
Je m'en rends compte moi qui depuis ma tendre enfance
Rame comme une folle et pourtant ne quitte jamais l'ombre,
Ses copines sont si nombreuses, ses recettes si fructueuses
Que ça ferait pâlir de jalousie quelqu'un dans le besoin
Mais l'expérience vous apprend que plus on en amasse plus on devient crétin.




Une autre parodie est répertoriée pour Les p'tits pains au chocolat de Joe Dassin :





Quelques parodies parmi prises au hasard :