La paria

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Cette fille, c'était moi de Michèle Torr
    


A l'age de quatorze ans elle s'est fait renvoyer
De sa pension de bonnes sœurs ou on l'avait placée,
Depuis neuf ans,pas moins elle s'étiolait dedans
En pestant contre le sort de plus en plus souvent,
Elle révait d'avoir il n'y a rien de choquant
Une vie comme tout le monde auprès de ses parents
Mais en fait c'est l'enfer qui a pris le relais
Juste après son renvoi car personne n'en voulait.

{Refrain}
Cette fille c'était moi,j'étais pire qu'une paria,
Ma place n'était pas ou elle devait etre là,
Mon statut de rebut au banc de la société
M'a collé a la peau pendant de longues années.

Quand j'étais une ado je suis devenue rebelle,
C'est peut etre mon signe qui m'incitait à l'etre,
J'ai fait les quatre cent coups entrainée par le milieu
Que je fréquentais faute d'en avoir un mieux,
J'ai fait rougir de honte ma mère qui déjà
Souvent ne m'acceptait que quelques jours dans le mois,
Les jours qui précèdaient la pension qu'je lui versait
Et c'était reparti pour ceux du mois d'après.

{Refrain}
Je n'ai eu de l'amour qu'une infime parcelle
Et je généralise pour tous les domaines,
Je n'ai pas connu longtemps l'étincelle qui vous grise
Et de ce coté là sur moi il n'a plus de prise
Et je poursuis ma route toujours en dents de scie
Accompagnée souvent par la mélancolie,
On ne peut pas tous avoir le même destin,
En ce qui me concerne moi je ronge mon frein.

{Refrain}
Entre ma sœur et moi il n'y avait qu'un pas
Et elle l'a franchi bien longtemps avant moi,
Elle est dans les nuages qui tronent dans le ciel,
Les memes qui vous envoient la pluie ou le soleil,
Quand à moi jusqu'au bout je serai entravée
Par une paire d'ailes que l'on m'a coupé,
Celles qui m'ont empêché de prendre mon envol,
Je resterai a jamais une chose triste et morne.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Cette fille, c'était moi de Michèle Torr.





Quelques parodies parmi prises au hasard :