Quelques jours vécus avec toi

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Non je n'ai pas oublié d'Enrico Macias
    


La ville blanche ou me porte mes pas chaque fois c'est casa,
Elle hante toujours ma mémoire,elle y restera je le crois,
Comment pourrais je oublier ta jeunesse et tes baisers
Qui redonnaient a ma vie un gout de volupté,
Non,non,non,non,je ne pourrais pas oublier
Tous les jours que j'ai passé à me vautrer dans tes bras,
De si près ,que d'émois mon aimé.

Pour ma part je me revois encore ce jour à l'aéroport,
Ce jour là lorsque je t'ai aperçu vers moi tu as couru
Sourire aux lèvres et les deux bras tendus
Je me sentais éperdue et toute tremblante d'émotion
Je pensais oh ! mon dieu que c'est bon
De retrouver son amour,vivre avec lui quelques jours
Mais le temps est assassin quand il sépare de loin,
Loin,loin,loin,loin,les couples qui ont juré de ne plus se séparer
Car la distance bien souvent enlève à l'amour l'intensité.

Je te revois encore le matin t'réveiller c'n'était pas rien
Oui la faute en incombait à ce lit qui était trop petit,
Ça m'arrangeait car je pouvais me serrer de plus près contre toi,
J'aurai voulu que les nuits que je passais avec toi ne cessent pas.
Comment pourrais je oublier les repas que tu préparais,
Nos ballades sur ta moto sur laquelle je tremblais,
Non,non,non,ça je n'oublierais jamais oui lorsque tu marchandais
Sans état d’âme,ton accent y était,
Non,non,non,je ne veux jamais oublier ton regard qui m'émouvait
Et tes cheveux si doux que je caressais,non,non,non,
Je ne veux jamais oublier toutes ces choses envolées
Même si je sais qu'aujourd'hui pour toi c'est du passé.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Non je n'ai pas oublié d'Enrico Macias.





Quelques parodies parmi prises au hasard :