Nostalgie quand tu nous tiens

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Pauvre petite fille riche de Claude François
    


Toute seule tous les jours chez elle elle rumine,
Parfois c'est si lourd qu'elle attrape la déprime,
Elle a du mal à se focaliser sur sa vie nouvelle qui a changé,
Cette pauvre retraitée se trouve déboussolée,
Toute seule tous les jours elle repasse dans sa tête
L'histoire de sa vie quand elle était jeunette,
Quand le week-end elle se préparait à danser au bras d'un fiancé,
Pauvre retraitée,qu'il est loin le passé.

{Refrain}
Pourtant hier encore elle n'avait que vingt ans,
Elle mordait dans la vie je dirais à pleines dents,
Rien ne lui résistait et pas même les échecs,
Au contraire je crois que ça la stimulait.

Toute seule tous les jours dans cette grande maison vide
Elle passe ses journées toujours plus insipides,
Cette maison qui n'abrite plus que désormais
Sa détresse et les toiles d'araignées mon dieu
Que c'est triste et si bête à pleurer.

{Refrain}
Hier encore résonnait les cris d'ses enfants
Si forts qu'ils étaient prêts à crever les tympans
Mais c'est le calme plat qui a remplacé tout ça
Et aujourd'hui c'est la menace d'une vie plate,
D'une vie plate, d'une vie plate, d'une vie plate.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Pauvre petite fille riche de Claude François.





Quelques parodies parmi prises au hasard :