La centenaire

Auteur : Chanteuse 54
parodie de La cantine de Carlos
    


Je préfère manger à la cantineNon j'ne veux pas devenir centenaire,
Avec les copains et les copinesManger de la bouillie a la cuillère,
Et même si la viande est dure comme du caoutchoucMettre des couches-culottes quand je ne me sens plus,
Au moins je suis sur de rigoler un bon coupUne ruche dans les oreilles lorsque je n'entends plus,
Je préfère manger à la cantineJe ne veux pas de ratelier a l'ancienne,
Même si le beurre c'est d'la margarineD'une cuirasse en guise de porte-jarretelles,
Tant pis s'il y a des cailloux dans les épinardsD'une prothese auditive qui m'empecherait d'entendre
Je préfère manger au réfectoireLe porno sans le son ça conduit a l'esclandre.

{Ch?urs}{Ch?urs}
Il préfère manger à la cantineElle veut pas devenir centenaire
Avec ses copains et ses copinesManger de la bouillie a la cuillère,

A la maison on ne peut pas manger avec les doigtsQuand on est jeune on a pas de problèmes de santé
C'est défendu de jouer aux billes avec les petits poisMais lorsque l'on vieillit hélas on en est inondé,
Ce n'est pas marrant d'être à table !Problèmes de fuites urinaires sm'ettre des pampers au derriere
A la cantine on se bagarre avec la confitureEt pour marcher souvent on se dehanche comme des canards,
On s'en met plein les mains, plein les habits, plein la figureLa faute en incombe à nos deux morceaux de panards
Et quand y'en a un qui rouspète, on lui fait manger son assietteQu'ont du mal a tenir la route,sur une canne on s'arcboute.

{Ch?urs}{Ch?urs}


A la maison quand y a un invité à déjeunerQuand on est jeune on s'attendrit souvent devant un rien,
On m'a toujours bien défendu de lui faire des croche-piedsOn ouvre de grands yeux sur le monde dont on connait rien,
Et de l'envoyer sous la table !On imagine pas dans sa tete qu'un beau jour on deviendra laide,
A la cantine on est chez nous, c'est notre RépubliqueLes annees passent on ressemble a un morceau de bidoche
On pousse les tables dans un coin pour faire de la musiqueQui n'attire plus a part peut etre quelques cloches
Voulez-vous danser Mademoiselle, tout en finissant vos quenelles.Qui ne font aucune difference entre le tendre et le rance.





Et lorsque l'on vieillit ça ne tombe pas tout roti

Il faut ramer comme un malade pour n'avoir que l'usufruit

Même d'une chose banale mais parcontre l'oubli s'installe,

On ne se rappelle plus qu'avant vous,vous étiez jolie,

On ne voit plus de vous que ce qui tombe en charpie:

Vos fesses molles qui pendent et je ne parle pas de l'ensemble.






Et meme en faisant un bon ravalement de façade

Ça ne fait que marquer le reste qui presente des failles

Vos organes qui partent en couilles,pour faire l'amour ca fait ouille,

Pour certaines d'entre nous elles ne peuvent meme plus marcher,

L'arthrose cette coquine de ce coté là,elle a ?uvré,

Plus de moments sympathiques,on s'retrouve tout en plastique.



Non j'ne veux pas devenir centenaire,

Je prefererais plutot qu'on m'achève,

Que devenir impotente,par là meme grabataire,

Par la force des choses qu'on me torche le derriere,

Je veux laisser une image digne d'une personne qui jamais ne s'resigne,

L'orgueil étant chez moi ce qu'il y a de plus grand,

Que l'on garde de moi ce que j'étais avant.




Liste des 5 autres parodies répertoriées pour La cantine de Carlos :





Quelques parodies parmi prises au hasard :