Cageot de nuit

Auteur : Bidochons(Disco Bidochons)
parodie de Cargo d'Axel Bauer
    


Trente-cinq jours sans voir la terreTrente-cinq watts, disco d’misère
Pull rayé, mal raséP’tite lumière tamisée
On vient de débarquer (cargo de suie)L’ambiance pour emballer (Cageot de nuit)
Trente-cinq jours de galèreTrente-cinq watts quelle galère
Et deux nuits pour se viderPour éviter les moch’tés
(la nuit, te suis, change de port, cargo de nuit)(La nuit, de suite, change de corps, cageot de nuit)
J'avance sur ce quai humideJ’aperçois une fille facile
La sueur brûle comme l'acideDans l’ombre c’est une beauté
L'enfer va commencer (cargo de nuit)Je vais me rapprocher (Cageot de nuit)
Bière chaude et narguiléNon elle est maquillée
Chez Mario, tout oublier Comme un vieux tacot rouillé !
(la nuit te nuit, change de port)(Cageot de nuit, change de corps)


Mais cette machine dans ma têteMais cette frangine déjà blette
Machine sourde et tempêteVa me prendre la tête
Mais cette machine dans ma têteMais cette frangine qui hoquète
Leitmotiv, nuit secrèteSent très fort la rillettes
Tatoue mon âme à mon dégoûtUne haleine genre tout-à-l’égout
(Cargo de nuit)(Cageot de nuit)
Lanterne rouge : je guette l'entréeFaut qu’je bouge, qu’j’la jette d'entrée
L'alcool est mon alliéMême complét’ment bourré
L'amour, il faut payer (cargo d'ennui)Je n’pourrai la baiser (Cageot de nuit)
Virée grasse, elle m'entraîneRidée, grasse, et hautaine
Vers l'angoisse et la rengaineElle me prend pour un Garenne
(la nuit, d'ennui, change de port)(La nuit, de suite, change de corps)
Da da da daya Gros tas faut te tailler !
Da da da daya Gros tas foufoune aïllée !


Mais cette machine dans ma têteMais cette frangine trop refaite
Machine sourde et tempêteMe propose des pirouettes
Mais cette machine dans ma têteOui cette frangine qui s’entête
Leitmotiv, nuit secrèteA m’tater la quéquette
Tatoue mon âme à mon dégoûtJ’avoue j’en suis resté tout mou
J'ai voulu tout chaviréMais j’ai voulu vérifier
Mon espoir s'est échouéL’espoir s’est envolé
J'en ai marre de ramerQuand ils ont rallumé
La détresse polluéeVraiment trop faisandée
L'océan de mes penséesPoilue de la tête aux pieds
Et cette machine dans ma têteEt cette frangine qui s’entête
Machine sourde et tempêteA m’tater la quéquette
Et cette machine dans ma têteOui cette frangine qui s’entête
Leitmotiv, nuit secrèteMe prend pour une courgette
Tatoue mon âme à mon dégoûtElle n’us’ra pas mon caoutchouc


Da da da daya Gros tas faut te tailler !
Da da da daya Gros tas foufoune aïllée !
(la nuit, te suis, change de port, cargo de nuit)(La nuit, de suite, change de corps, cageot de nuit)




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Cargo d'Axel Bauer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :