Fête d'hiver

Auteur : Bidochons(Bidophone)
parodie de Fait divers de Téléphone
    


Elle avait à peine avalé ses quinze ansIl avait à peine fait la bise à maman
Qui d'ailleurs lui restaient coincés dedansQui d'ailleurs cette fois partait pour longtemps
Elle avait grandi arrosée par l'argentQu'il invita ses potes dans l'appartement
On pousse vite chez ce genre de gensJuste une histoire de faire du boucan


Elle s'appelait Fait DiversIl fait la fête chez sa mère
une fleur fanée en plein hiverPour ses voisins, dur, c'est l'enfer
Oh les dents sont plus dures que la chairTu sais y'aura la déco à refaire
Tu sais ici ont n'aime que la pierreLe papier peint n'aime pas beaucoup la bière


Oh oh ohOh oh oh...
Oh oh oh sauve toiAmuse-toi


Elle avait les manières du grand mondeEva graphitait, 'j'suis une bombe'
Devant sa télé fait le tour du mondeIvan s'attelait à vider les combles
Mais son univers était un petit mondeMax et son petit frère fabriquaient une bombe
Où se battaient tous les chagrins du mondeQui explos'rait chez les voisins, immondes


Elle causait plus à ses parents, nonEva brûla l'appartement, non?!
Depuis une sombre histoire d'amantJuste pour le fun, c'est amusant
Son père gueulait à sa mère ' Tu mens ! 'Max et son frère gueulaient : 'moi j'fous l'camp'
Pendant qu'eux s'cognaient fort elle criait ' Maman ! 'Plus personne dors maint'nant c'est plus marrant!


Elle s'appelait Fait DiversIl fait la fête chez sa mère
Dieu que cette fille était solitairePour ses voisins, dur, c'est l'enfer
Oh, les dents sont plus dures que la chairOh tu sais les gens d'l'immeuble exagèrent
Tu sais ici on n'aime que la pierreC'est pas un crime de pendre une crémaillère


Oh oh ohOh oh oh...
Oh oh oh sauve toiAmuse-toi, amuse-toi bravo...


Elle avait à peine avalé ses quinze ansLa maison n'était plus qu'un vieux tas fumant
qui d'ailleurs lui restaient coincés dedansEt les voisins pas très contents
Qu'elle avala une boite de tranquillisantsQu'il enchaîna le petit chat au divan
Juste histoire de tuer le tempsJuste pour voir s'il était vivant


Et en suivant son enterrementEt c'est peut-être en détruisant
Les gens ne comprenaient pas vraimentTous les Dali et les Rembrandt
Qu'ils avaient tué cet enfantQu'il se dit que ses vieux parents
Au fond d'eux enterré depuis longtempsAu retour ne seraient pas très contents


Tuer l'enfant, tu es l'enfantPas très contents ses vieux parents
Tuer l'enfant qu'on a dedansPrivé d'dessert ou pire d'argent
C'est ça l'auto-avortementVach'ment violent, traumatisant
Reste le môme perdu comme avantDire que ses potes, tous sympathisants
Dans le ventre d'un bon momentVoulaient juste rire un instant


Elle s'appelait Fait DiversIl fait la fête chez sa mère
Dieu que cette fille était solitaireY'a pas d'mystère faut tout refaire
Oh, les dents sont plus dures que la chairÉvidemment ça risque de coûter cher
Tu sais ici on n'aime que la pierreHeureus'ment papa bosse au ministère


Oh oh oh sauve toiAmuse-toi, Amuse-toi, bravo...




Une autre parodie est répertoriée pour Fait divers de Téléphone :





Quelques parodies parmi prises au hasard :