Kotonoha (elle t'a buté)

Auteur : Brian Gisborn
parodie de (inconnue) de (inconnu)
Date : 29 mars 2017
    



Paroles :

« Nous informons notre aimable auditoire que toute
ressemblance avec un personnage d'anime ou de visual novel
serait purement volontaire. »

Kotonoha !!

Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as tenté de la tromper.
Kotonoha, elle t'a buté, cette fille risque de te hanter.
Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as plus voulu la sauter.
Kotonoha, elle t'a buté.

Toute l'école en a parlé de cette nuit avec elle,
Sekai sa copine, que t'as osé poser tes couilles sur elle.
Même la loli tu l'as tronché, et tu passes pour un infidèle,
Et c'est donc la tête coupée que l'on te voit faire du zèle.
Ça aurait du rester perso, ohohoh,
Mais là, c'était le coup de trop, hohoho.
Si t'aurais su, t'aurais bien gardé ton pantalon,
Ça t'éviterait de prendre des coups de couteaux dans le bidon.

Kotonoha !!

Kotohona, elle t'a buté, dès que t'as tenté de la tromper.
Kotonoha, elle t'a buté, cette fille risque de hanter.
Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as plus voulu la sauter.
Kotonoha, elle t'a buté.

Non, ne pleure pas, Kotonoha.
Non, ne pleure pas, Kotonoha.
Non, ne pleure pas, Kotonoha.
Ne me tue pas, Kotonoha.
Ne me tue pas, Kotonoha.
Ne me tue pas, Kotonoha. (Aaahh ! Au secours !)

Pendant que tu vois ta vie s'en aller, oh, tu regrettes déjà,
Tu te dis que le bébé que t'as laissé, oh, tu le verras pas,
Sekai a peut-être menti, je sais pas,
Ou dit la vérité, je sais pas,
Kotonoha va ouvrir son bide, histoire d'aller vérifier.

Kotonoha !!

Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as tenté de la tromper.
Kotonoha, elle t'a buté, cette fille risque de te hanter.
Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as plus voulu la sauter.
Kotonoha, elle t'a buté.

Tu as préféré ses seins moins gros que ceux ta meuf hein,
Tu m'as tué, là !
On t'a vu le froc enlevé à la télé, tu t'es tapé tout le lycée,
Tu m'as tué là !
Maintenant, dans la maison faut ramasser tous tes boyaux,
Tu m'as tué, là !
Et dans un bateau, on a retrouvé ton ciboulot,
Oh tu m'as tué là !

Tu m'as tué, là, oh, tu m'as tué là !
Tu m'as tué là, (mais c'est quoi ce DJ de merde), oh, vas-y tue-le !

Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as tenté de la tromper.
Kotonoha, elle t'a buté, cette fille risque de te hanter.
Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as plus voulu la sauter.
Kotonoha, elle t'a buté.

Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as tenté de la tromper.
Kotonoha, elle t'a buté, cette fille risque de te hanter.
Kotonoha, elle t'a buté, dès que t'as plus voulu la sauter.
Kotonoha, elle t'a buté.

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Cette parodie parle de l'anime "School Days"

En gros, c'est un mec qui saute sur toutes les nanas qu'il bouge, le parodie en évoque deux en particulier, Kotonoha (la plus grosse cocue de l'anime) et Sekai.
Makoto (le mec), finit par foutre Sekai en cloque, et comme il l'envoie péter, elle le poignarde à mort.
Puis Kotonoha, qui en a vraiment marre de ce foutoir, donne un RDV à Sekai, elle lui montre un sac avec la tête découpée de Makoto dedans, puis éventre Sekai pour vérifier si elle était bien enceinte.
À la fin, Kotonoha se tire en bateau avec la tête de Makoto en souvenir.




Une autre parodie est répertoriée pour (inconnue) de (inconnu) :





Quelques parodies parmi prises au hasard :