Miley

Auteur : Brian Gisborn
parodie de Bella de Maître Gims
Date : 2014
    



Bella, BellaMiley, Miley
Bella, BellaMiley, Miley
Bella, BellaMiley, Miley
Bella, BellaMiley, Miley


Elle répondait au nom de BellaElle répondait au nom de Miley
Les gens du coin ne voulaient pas la cher-lâLes photographes ne voulaient pas la lâcher
Elle faisait trembler tous les villagesElle faisait trembler tous les puritains
Les gens me disaient : Méfie-toi d'cette fille-làCes gens nous disaient : C'est devenue une putain


C'était un phénomène, elle n'était pas humaineC'était un phénomène, quand sur Disney Channel
Le genre de femme qui change le plus grand délinquant en gentlemanElle chantait en playback pour le plaisir des pucelles
Une beauté sans pareille, tout le monde veut s'en emparerLa fifille à son père, le célèbre Billy Ray
Sans savoir qu'elle les mène en bateauQui chantait Achy Breaky Heart gros
Hypnotisés, on pouvait tout donnerContaminés, elle nous envahissait
Elle n'avait qu'à demander, puis aussitôt on démarraitElle n'avait qu'à demander, puis elle passait par le ciné
On cherchait à l'impressionner, à devenir son préféréOn cherchait à la caser, à en faire une poupée
Sans savoir qu'elle les mène en bateauSans savoir que leur plan tombe à l'eau
Mais quand je la vois danser le soirMais quand je la vois dans LOL USA
J'aimerais devenir la chaise sur laquelle elle s’assoitJe voudrais une corde pour en finir avec tout ça
Ou moins que ça, un moins que rienOu moins que ça, un moins que rien
Juste une pierre sur son cheminJuste un rasoir, ça sera très bien




Oui, c'est un phénomène qui aime hanter nos rêvesOui, c'est un phénomène qui aime hanter nos têtes
Cette femme était nommée : Bella la peau doréeCette fille était nommée Mademoiselle Mickey
Les femmes la haïssaient, toutes la jalousaientLes geeks la haïssaient, d'autres en fantasmaient
Mais les hommes ne pouvaient que l'aimerMais les cruches ne pouvaient que l'aimer
Elle n'était pas d'ici, ni facile, ni difficileElle sortait une compil, toutes les années bissextiles
Synonyme de magnifique, à ses pieds : que des disciplesPuis elle s'est coupée les tifs, a choisi d'être sexy
Qui devenaient vite indécis, tremblants comme des feuillesElle devenait vite explicite, s'exhibant à mort
Elle te caressait sans même te toucherElle te faisait cracher sans même te sucer
Mais quand je la vois danser le soirMais quand je la vois, aux MTV Awards
J'aimerais devenir la chaise sur laquelle elle s’assoitSortir un pétard, je m'assis et je me marre
Ou moins que ça, un moins que rienAu moins cette fois, elle m'a fait rire
Juste une pierre sur son cheminPlus qu'à l'époque, dans sa série




Allez, fais-moi tourner la tête, hé-héAllez, mets-toi les fesses à l'air, hé-hé
Tourner la tête, héhéLes fesses à l'air, hé-hé
Rends-moi bête comme mes ieds-p', hé-héRends-toi bête comme une hyène, hé-hé
Bête comme mes ieds-p', héhéBête comme une hyène, hé-hé
J'suis l'ombre de ton ien-ch', hé-héEt ruine ta carrière, hé-hé
L'ombre de ton ien-ch', héhéRuine ta carrière, hé-hé
Fais-moi tourner la tête, hé-héMets-toi les fesses à l'air, hé-hé
Tourner la tête, héhéLes fesses à l'air, hé-hé
Fais-moi tourner la tête, hé-héMets-toi les fesses à l'air, hé-hé
Tourner la tête, héhéLes fesses à l'air, hé-hé
Rends-moi bête comme mes ieds-p', hé-héRends-toi bête comme une hyène, hé-hé
Bête comme mes ieds-p', héhéBête comme une hyène, hé-hé
J'suis l'ombre de ton ien-ch', hé-héEt ruine ta carrière, hé-hé
L'ombre de ton ien-ch', héhéRuine ta carrière, hé-hé
Fais-moi tourner la tête, hé-héMets-toi les fesses à l'air, hé-hé
Tourner la tête, héhéLes fesses à l'air, hé-hé






Liste des 10 autres parodies répertoriées pour Bella de Maître Gims :





Quelques parodies parmi prises au hasard :