Le village maudit

Auteur : Brian Gisborn
parodie de L'assasymphonie de Mozart Opéra Rock
Date : 2012
    



Je subis J'ai suivi
Cette cacophonieCe groupe de filles 
Qui me scie la tête Qui veulent me scier la tête 
Assommante harmonieAu nom d'un dieu sadique 


Elle me ditElles me disent 
Tu paieras tes délitsTu paieras tes délits 
Quoi qu'il advienneQuoi qu'il advienne 
On traîne ses chaînesElles semblaient si belles 
Ses peinesJe suis dead 


Je voue mes nuits Je joue ma vie 
A l'assasymphonieDans un village maudit
Aux requiemsPlein de païennes 
Tuant par dépitOù l'on perd la vie 
Ce que je sèmeQuand c'est la fête 
Je voue mes nuits Je joue ma vie 
A l'assasymphonieDans un village maudit 
Et aux blasphèmesOù le blasphème 
J'avoue je maudisSe paye en liquide 
Tout ceux qui s'aimentRouge comme les fraises 


L'ennemi Jour et nuit 
Tapi dans mon espritElles me torturent l'esprit 
Fête mes défaitesQuand c'est pas le reste 
Sans répit il me défieSans répit, elles me défient 


Je renieJe renie 
La fatale hérésieLa fatale hérésie 
Qui ronge mon êtreQui pousse leurs délires 
Je veux renaîtreJ'entends des rires
RenaîtreDes rires 


Je voue mes nuits Je joue ma vie 
A l'assasymphonieDans un village maudit
Aux requiemsPlein de païennes 
Tuant par dépitOù l'on perd la vie 
Ce que je sèmeQuand c'est la fête 
Je voue mes nuits Je joue ma vie 
A l'assasymphonieDans un village maudit 
Et aux blasphèmesOù le blasphème 
J'avoue je maudisSe paye en liquide 
Tout ceux qui s'aimentRouge comme les fraises 


Pleurent les violons de ma viePleurent les cigales quand surgit 
La violence de mes enviesLa violence des sacrifices 
Siphonnée symphonieEt Mion Sonozaki 


Déconcertant concertoDécoupe une jambe comme une pro 
Je joue sans toucher le DOEt l'offre à Oyashiro 
Mon talent sonne fauxRena piège mes bentô 


Je noie mon ennuieJe suis seul enfoui 
Dans la mélomanie Dans la mélancolie
Je tue mes phobiesJe tue mes phobies 
Dans la désharmonieDans la psychopathie




Je voue mes nuits Je joue ma vie 
A l'assasymphonie (l'assasymphonie)Dans un village maudit
Aux requiems (Aux requiems)Plein de païennes 
Tuant par dépitOù l'on perd la vie 
Ce que je sèmeQuand c'est la fête 
Je voue mes nuits Je joue ma vie 
A l'assasymphonieDans un village maudit 
Et aux blasphèmesOù le blasphème 
J'avoue je maudisSe paye en liquide 
Tout ceux qui s'aimentRouge comme les fraises 


Je voue mes nuits Je joue ma vie 
A l'assasymphonie (l'assasymphonie)Dans un village maudit
J'avoue je maudisOù l'on perd la vie 
Tout ceux qui s'aimentQuand c'est la fête 

Bonjour mon petit, tu veux que je te raconte une histoire ?

C'est l'histoire d'une jeune imprudente qui a fait la bêtise de se laisser aborder par n'importe qui

Au péril de sa vie !


Why don't you ask the kids at Tiananmen square?C'était une fillette qui se rendait chez sa grand-mère




Liste des 7 autres parodies répertoriées pour L'assasymphonie de Mozart Opéra Rock :





Quelques parodies parmi prises au hasard :