L'bilan

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de L'absent de Gilbert Bécaud
    


Qu'elle est lourde à porter l'absence de l'ami, Que t'es lourd à porter, bilan de Sarkozy,
L'ami qui tous les soirs venait à cette table Qui avait promis tant et tant, marchand de sable
Et qui ne viendra plus, la mort est misérable, Croissance avec les dents, et France irréprochable
Qui poignarde le cœur et qui te déconstruit. Et du pouvoir d'achat, et des toits pour la nuit

Il avait dit un jour : ?Lorsque je partirai Il répétait toujours que de tous les Français
Pour les lointains pays au-delà de la terre, Il serait président, et ce, quoi qu'il en coûte
Vous ne pleurerez pas, vous lèverez vos verres Il mettrait vite fin à ce qui nous dégoûte
Et vous boirez pour moi à mon éternité.? Injustice, misère et insécurité.

Dans le creux de mes nuits, pourtant, je voudrais bien Il disait aux parents : ?Confiance pour demain !?
Boire à son souvenir pour lui rester fidèle, Le sort de nos enfants serait prioritaire
Mais j'ai trop de chagrin et sa voix qui m'appelle Il y mettrait son cœur et tout son savoir-faire
Se plante comme un clou dans le creux de ma main. C'est ainsi que beaucoup l'ont élu des deux mains

Alors je reste là au bord de mon passé, Mais on n'en est plus là, cinq années ont passé,
Silencieux et vaincu, pendant que sa voix passe Et l'on voit s'agiter les clowns dans les lucarnes
Et j'écoute la vie s'installer à sa place, Défendant ce bilan, et celui qui l'incarne
Sa place qui pourtant demeure abandonnée. Aux seuls yeux des richards et de quelques benêts

La vie de chaque jour aux minuscules joies Compte-t-il raconter avoir des solutions
Veut remplir à tout prix le vide de l'absence Aux problèmes qu'il ne saura jamais résoudre
Mais elle ne pourra pas, avec ses manigances, Les nôtres, car il n'a pas inventé la poudre
Me prendre mon ami pour la seconde fois.Sinon pour ses amis, depuis son élection


Qu'elle est lourde à porter l'absence de l'ami. Que t'es lourd à porter, bilan de Sarkozy !
Qu'elle est lourde à porter l'absence de l'ami !Que t'es lourd à porter, bilan de Sarkozy !




Une autre parodie est répertoriée pour L'absent de Gilbert Bécaud :





Quelques parodies parmi prises au hasard :