Faire les poubelles à Nogent

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Entre 14 et 40 ans de Maxime Le Forestier
    


Fallait déjà se lever tôt Fallait déjà se lever tôt
Pour trouver un brin d'herbePour faire les poubelles
J'ai filé la trace aux oiseauxDepuis qu'on restreint les restos

Je les ai suivis, et ce matin, C'est à Nogent, Jacques Martin
Découverte superbe, Où la Marne est si belle,
Y'en avait un au quartier latin.Que tu les prives de butin.


Comme je ne savais pas voler Comme ce n'était pas voler
Et qu'il y avait des grilles, L'usage est qu'on grappille
J'ai du m'asseoir devant l'entréeTu as pondu un arrêté

C'est dur de vouloir, par beau temps, C'est dur de pouvoir, par ces temps,
Embrasser une fille Nourrir une famille
Entre 14 et 40 ansLorsque l'on est pauvre à Nogent

Le Larzac leur a pas suffiJean Valjean n'aura pas suffi
Ils viennent s'installer ici. Il faudrait faire un bagne ici.

On voulait juste s'allonger Ils voulaient juste ramasser
Un peu dans l'herbe verte, Dans la poubelle ouverte,
Regarder les oiseaux mangerCe que d'autres avaient jeté

On voulait juste imaginer Apparemment, ça t'a gêné
Une terre déserte Il n'y a pas de pertes
Où l'on ferait l'amour en paixDans les communes z'UMP

Quand on aura atteint Ce n'est là que pur baratin
Leur âge, il me semble Avec tant de collèges
Qu'on aura plus le goût à rien. De lycées et de magasins

On voulait jouer aux enfants On doit en jeter presque autant
Avant qu'on leur ressemble, Qu'au Ciel on brûle cierges
Entre 14 et 40 ansEn bonne ville de Nogent

Dienh Bien Phu leur a pas suffiLeur malheur n'aura pas suffi
Ils viennent s'entraîner ici. Tu veux les affamer ici.

Savent pas que les oiseaux ont des ailes. À toi qui passes sans les voir
Quand on a des visières, Aveugle à leur misère
On ne regarde pas le cielParce que ton camp est au pouvoir

Allez les piafs, allez nombreux Tu ferais sans doute bien mieux
Et bouffez leurs parterres, De voir en eux des frères
Puisqu'il paraît que c'est à euxEt de leur sort être soucieux.

On peut rêver, il est toujours On dit qu'il faut penser toujours
Possible qu'ils se perdent Que parfois la roue tourne
Dans les jardins du LuxembourgEt qu'il y a des mauvais jours

Répétons-leur en attendant, Tu pourrais bien, en insistant
Qu'ensemble, on les emmerde Te r'trouver dans la merde
Entre 14 et 40 ansOù les poubelles de Nogent


Le Larzac leur a pas suffi. Sont pas éternels, Sarkozy
Ils viennent s'installer ici. Ni les mairies de son parti




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Entre 14 et 40 ans de Maxime Le Forestier.





Quelques parodies parmi prises au hasard :