Les baisés

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Les baisers de Pierre Perret
    


Y a dans mon dictionnaire usé Y a dans mon vieux cerveau usé
La définition du baiser La définition du baisé
Ceux qui ont écrit ça me font de la peine Comme je l'ai été un peu trop
Braves gens je vais vous dire la mienne Je m'en vais vous en dire deux mots
Car un baiser c'est du fuego On s'fait baiser, la nuit le jour
C'est pas de la bave d'escargot On n' s'en aperçoit pas toujours
Et les vieux schnoks de l'académie Ou alors le lendemain soir
Devaient encore être endormis Notr' cerveau lent s'envole trop tard

Y a le baiser le baiser fourbu et flapi Y a le baisé, le baisé cocu mais content
La langue qui traîne jusqu'à terre Qui n'imagin' pas l'adultère
Comme un spaghetti ramolli Et qui vit tout en le cornant
Le baiser qui fait courir tout Paris Le baisé meilleur ami de l'amant
Le baiser saignant et garni Le baisé qui est son confident
Avec un steak-frites une serviette Qui a sur ça la comprenette
Et le service est compris D'un renne ou bien d'un élan
Y a aussi le baiser tirelire Y a aussi l' baisé politique
Qui est certainement le plus rigoloQui est certainement le plus rigolo
Accroupis la langue dehorsQui croit tout c' que lui racontent
Les narines pincés et les miches dans l'eauA longueur de temps, télés et radios


Y a le baiser russe inconnu chez les aristos Y a le baisé au sel de mer façon facho
La langue repliée en faucille Qui trouv' qu'il y a trop d'étrangers
Et l'autre tendu en marteau Lui qui vient juste d'arriver
Le baiser compétition argentin Le baisé compétition écolo
En dansant roulez un patin Qui aurait préféré Hulot
Les lèvres soudées le souffle court un chronomètre à la main Qui parle si bien sur TF1 et qui va voter Borloo

Et puis y a le baiser d'Zézette Et puis y a l' baisé Sarkozette
Le plus salé le plus sucré c'est le plus chouette Le plus zinzin le plus zozo c'est le plus bête
On dirait un chausson aux pommes Il suffit qu'il n'aime pas les Roms
Langue de velours palais d'amour on la surnomme Pour aussitôt que le Sarkozy soit son homme
Je l'aime Il l'aime
Elle m'aime Il l'aime

Y a le baiser le baiser hurleur inédit Y a le baisé, le baisé qui croit que mardi
Allongés tout nus sous la pluie Il aura du boulot, pardi
Dans un champ d'orties à minuit Parce que Bertrand l'aurait dit
Y a aussi le baiser du ruminant Y a aussi le baisé qui bosse aux champs
Le baiser du flic menaçant Et qui voit vendre chez Auchan
La langue chargée jusqu'aux dents Ses produits au prix décuplant
D'un kilo de parmesan Le kilo du paysan
Y a aussi le baiser tricot très difficile et très pervers Y a aussi le baisé fumeur dont l'addiction fait une vache à lait
Avec les langues nouées papilles à l'endroit papilles à l'envers Qui regarde s'envoler les prix du tabac, cigares et roulées

Y a le marocain la langue roulée en pois chiche Y a le maroquin de tous ces prétendus ministres
Un chameau carré sous les miches Qui au bout d'affaires sinistres
Et un p'tit nombril boute-en-train Se font lâcher le lendemain
Pis y a le baiser mystique hypocrite Pis y a les baisés mythiques et gluants
Les lèvres mouillées d'eau bénite Ces vieux bons amis de trente ans
Les deux langues en croix à genoux Que l'on souhaite voir à genoux
Le seul qui n'ait pas de goût Avec une corde au cou

Et puis y a le baiser d'Zézette Et puis y a l' baisé Sarkozette
Le plus salé le plus sucré c'est le plus chouette Le plus zinzin le plus zozo c'est le plus bête
Pour l'apprécier il faut comprendre Suffit qu'il ait un mobil home
Qu'il est sublime comme une truffe sous la cendre Pour aussitôt que le Sarkozy soit son homme
Je l'aime Il l'aime
Elle m'aime Il l'aime

Y a le baiser le baiser indien que j'aime bien Y a le baisé, le baisé enfin que j'aime bien
On s'embrasse trois fois sur le cul Celui qui ne voit rien venir
Et on dit coucou tu m'as eu Même pas un coup de menhir
Y a le baiser japonais qui me plait Y a le baisé un peu niais qui me plait
On avale un grand bol de lait Qui en 2002 s'est planté
On s'embrasse trois fois sur les seins En 2007, a cru faire bien
Et puis on dit plus rien Baisé sacré bon à rien

Et puis y a le baiser d'Zézette Et puis y a l' baisé Sarkozette
Le plus salé le plus sucré c'est le plus chouette Le plus zinzin le plus zozo c'est le plus bête
A côté de sa bouche en flamme Il suffit d'un beur à la gomme
Le Stromboli n'est qu'un p'tit sorbet de réclame Pour aussitôt que le Sarkozy soit son homme
Je l'aime Il l'aime
Elle m'aimeIl l'aime




Une autre parodie est répertoriée pour Les baisers de Pierre Perret :





Quelques parodies parmi prises au hasard :