J'ai la boîte noire qui flanche

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de J'ai la mémoire qui flanche de Jeanne Moreau
    


J'ai la mémoire qui flanche J'ai la boîte noir' qui flanche
J'me souviens plus très bien J'me souviens plus très bien
Comme il était très musicien Du temps de la mairie d'Paris
Il jouait beaucoup des mains Juste avant Tibéri
Tout entre nous a commencé Ça f'rait longtemps qu'ça s'est passé
Par un très long baiser Oublié, vous pensez
Sur la veine bleutée du poignet J'n'sais même plus c'que j'ai mangé
Un long baiser sans fin. Mon pauvre, ce midi

J'ai la mémoire qui flanche J'ai la boîte noir' qui flanche
J'me souviens plus très bien J'me souviens plus très bien
Quel pouvait être son prénom De ces personnes ou de ces noms
Et quel était son nom Encore moins des prénoms
Il s'appelait, je l'appelais Il appelait, on s'appelait
Comment l'appelait-on ? Pourquoi s'appelait-on ?
Pourtant c'est fou ce que j'aimais Paraîtrait que j'ai inventé
L'appeler par son nom. Tout seul l'emploi-fiction

J'ai la mémoire qui flanche J'ai la boîte noir' qui flanche
J'me souviens plus très bien J'me souviens plus très bien
De quell' couleur étaient ses yeux ? Je sais qu'je m'occupais des vieux
J'crois pas qu'ils étaient bleus. À moi, tous les gâteux
Etaient-ils verts, étaient-ils gris ? Tous les mouroirs votaient Chichi
Etaient-ils vert de gris ? Par poste ou en taxi
Ou changeaient-ils tout l'temps d'couleur J'étais réélu sans douleur
Pour un non pour un oui ? Toujours maire de Paris

J'ai la mémoire qui flanche J'ai la boîte noir' qui flanche
J'me souviens plus très bien J'me souviens plus très bien
Habitait-il ce vieil hôtel J'aurais été à l'Elysée
Bourré de musiciens Ça ne me parle en rien
Pendant qu'il me, pendant que je Je ne comprends rien à ce que
Pendant qu'on f'sait la fête Le juge me reproche
Tous ces saxos, ces clarinettes Tout le monde l'sait : l'argent que je
Qui me tournaient la tête. Dépense sort de ma poche

J'ai la mémoire qui flanche J'ai la boîte noir' qui flanche
J'me souviens plus très bien J'me souviens plus très bien
Lequel de nous deux s'est lassé Si j'ai eu un emploi fictif
De l'autre le premier ? Veuillez me pardonner
Etait-ce moi ? Etait-ce lui ? Était-ce Juppé ? Ou Tibéri ?
Etait-ce donc moi ou lui ? Étaient-ce mes amis ?
Tout c'que je sais c'est que depuis Tout c'que je sais c'est que depuis
Je n'sais plus qui je suis Je n'ai que des ennuis

J'ai la mémoire qui flanche J'ai la boîte noir' qui flanche
J'me souviens plus très bien J'me souviens plus très bien
Voilà qu'après toutes ces nuits blanches Je me pose tant de questions
Il me reste plus rien Je me demande bien
Rien qu'un p'tit air qu'il sifflotait Qui est la vieille mal coiffée
Chaque jour en se rasant Qui me suit tout le temps
Pa pou di dou da di dou di Elle arrête pas d'me surveiller
Pa pou di dou da di douQuand je fais le galant.




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour J'ai la mémoire qui flanche de Jeanne Moreau :





Quelques parodies parmi prises au hasard :