Sarkozien

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de L'Italien de Serge Reggiani
    


C'est moi, c'est l'Italien C'est moi, je veux du bien
Est-ce qu'il y a quelqu'un À l'argent de chacun
Est-ce qu'il y a quelqu'une À l'argent de chacune
D'ici j'entends le chien Voyez, je suis pas chien
Et si tu n'es pas morte J'ai tenu mes promesses
Ouvre-moi sans rancune À ceux qui ont d'la thune
Je rentre un peu tard je sais Pour les autres, tant pis, je sais
18 ans de retard c'est vrai Je soigne les richards, c'est vrai
Mais j'ai trouvé mes allumettes En balançant des clopinettes
Dans une rue du Massachussetts À ceux que la misère guette
Il est fatiguant le voyage Je chasse les gens du voyage
Pour un enfant de mon âge Et ce, quel que soit leur âge

Ouvre-moi, ouvre-moi la porte TVA, TVA, qui monte
Io non ne posso proprio più Pour vous, riz blanc et soupe au chou
Se ci sei, aprimi la porta TVA, TVA, qui monte
Non sai come è stato laggiù Sur le caviar, c'est pas beaucoup

Je reviens au logis Français, je vous le dis
J'ai fais tous les métiers En toute vérité
Voleur, équilibriste Je n'suis pas socialiste
Maréchal des logis J'aime la grande vie
Comédien, braconnier Celle que vous m'offrez
Empereur et pianiste J'en deviens hédoniste
J'ai connu des femmes, oui mais J'aime le grand luxe, oui mais
Je joue bien mal aux dames, tu sais Cela coûte trop cher, je sais
Du temps que j'étais chercheur d'or Mais j'en veux encore et encore
Elles m'ont tout pris, j'en pleure encore Il reste debout, le veau d'or
Là-dessus le temps est passé De tous mes amis du Fouquet's
Quand j'avais le dos tourné Qu'en quatre ans j'ai tant choyés

Ouvre-moi, ouvre-moi la porte TVA, TVA, qui monte
Io non ne posso proprio più Pour vous, riz blanc et soupe au chou
Se ci sei, aprimi la porta TVA, TVA, qui monte
Diro come è stato laggiù Sur les cigares, c'est pas beaucoup

C'est moi, c'est l'Italien C'est moi, je ne veux rien
Je reviens de si loin Que vous faire du bien
La route était mauvaise Vous n'avez pas de chance
Et tant d'années après Que tant d'années après
Tant de chagrins après Tant de chagrins après
Je rêve d'une chaise Ça aille mal en France
Ouvre, tu es là, je sais Il faut bien quelqu'un pour payer
Je suis tellement las, tu sais J'ai de très gros besoins, je sais
Il ne me reste qu'une chance Mais il ne fallait pas m'élire
C'est que tu n'aies pas eu ta chance Cela ne pouvait être pire
Mais ce n'est plus le même chien Vous voterez pour moi, demain
Et la lumière s'éteint Encore une fois, les crétins

Ouvrez-moi, ouvrez une porte TVA, TVA, qui monte
Io non ne posso proprio più Pour vous, riz blanc et soupe au chou
Se ci siete, aprite una porta TVA, TVA, qui monte
Diro come è stato laggiùEncore six ans, c'est pas beaucoup


Ouvre-moi, ouvre-moi la porte...TVA, TVA, qui monte?




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour L'Italien de Serge Reggiani :





Quelques parodies parmi prises au hasard :