Pauvres cons peut-être

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Aujourd'hui peut-être de Paul Durand
    


Devant ma maison y a un pin terrible Ma réélection ce sera terrible
Dont la grosse branche pourrait bien tomber. Pour y arriver, j'ai un plan secret
Pour mon pauvre toit, quelle belle cible. Quelques sacrifiés, servant de fusibles
Cette branche-là, je vais la couper De vrais kamikazes au front envoyés...
Aujourd'hui peut-être, ou alors demain. Pauvres cons peut-être, ou hommes de mains
Ce sacré soleil me donne la flemme Ils prendront les coups plutôt que moi-même
Je la couperai... té : après-demain Je les renierai... dès le lendemain,
Et si je peux pas la couper moi-même Et si je peux pas le faire moi-même,
Je demanderai à l'ami Tonin Je demanderai au Fillon malin
Qui la coupera aussi bien lui-même. Qui lors le fera aussi bien lui-même.
Ce n'est pas qu'on soit feignant par ici Ce n'est pas qu'on soit FN par ici
Mais il fait si chaud dans notre Midi. Ni même fachos, juste Sarkozy
J'ai de beaux lapins, des lapins superbes J'ai fait récemment un éclat superbe
Mais ils ont toujours envie de manger. L'coup du RSA par l'ami Wauquiez
Il faut tout le temps leur couper de l'herbe Le Pen est content, et la gauche gerbe
Et je devrais bien leur en ramasser Jusqu'en 2012, ça va fonctionner...
Aujourd'hui peut-être, ou alors demain. Pauvres cons peut-être, mes hommes de mains
Ces sacrés lapins me donnent la flemme. Auteurs des coups bas plutôt que moi-même
Je la couperai... té : après-demain Je les renierai ... dès le lendemain,
Et si je peux pas la couper moi-même, Et si je peux pas le faire moi-même,
Hé bé je lâcherai tous mes beaux lapins Je missionnerai un autre crétin
Qui la couperont aussi bien eux-mêmes. Qui lors le fera aussi bien lui-même.
Ce n'est pas qu'on soit feignant par ici Ce n'est pas qu'on soit FN par ici
Mais la terre est basse dans notre Midi. Ni que l'on soit bas, juste Sarkozy
Le soir de mes noces avec Thérèse La presse people sera pour ma pomme
Quand on s'est trouvé tout déshabillés Et dans les chaumières, je vais faire pleurer
En sentant frémir son beau corps de braise Comme des nouveautés, j'en ai plus des tonnes
Je me suis pensé : Je vais l'embrasserJe me suis pensé : Faut faire un bébé...
Aujourd'hui peut-être, ou alors demain. Un' pauv'conn' peut-être, ou un pauv' gamin
Moi les émotions, boudiou, ça me rend tout blême. Moi les 'élections', ça pose problème.
Je l'embrasserai... té : après-demain Je me le ferai... té : après demain,
Et si je peux pas l'embrasser moi-même Et si je peux pas le faire moi-même...
Mais soudain ça m'a pris au petit matin. Mais soudain ça m'a pris au petit matin
On est déchaîné chez nous quand on aime Après trois Viagra, c'est fou comme on aime
Et deux mois après... j'avais trois petits. Tout est calculé... j'aurai deux petits
Nous sommes les rois dans notre MidiRégnant après Jean sur la Sarkozie




Une autre parodie est répertoriée pour Aujourd'hui peut-être de Paul Durand :





Quelques parodies parmi prises au hasard :