Crétine

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Céline de Hugues Aufray
Date : février 2011
    


Dis-moi, Céline, les années ont passé Dis-moi, crétine, dis-moi pourquoi tu fis.
Pourquoi n'as-tu jamais pensé à te marier ? Un jour de 2007 le choix de Sarkozy
De tout's mes sœurs qui vivaient ici Avais-tu vraiment réalisé
Tu es la seule sans mari Ce qu'il ferait à l'Élysée

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas Non, non, non, ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Tu as, tu as toujours de beaux yeux Tu as, tu as compris maintenant
Ne rougis pas, non, ne rougis pas Ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Tu aurais pu rendre un homme heureux Choisis mieux le prochain président

Dis-moi, Céline, toi qui es notre aînée Dis-moi, crétine, toi qui votas pour lui
Toi qui fus notre mèr', toi qui l'as remplacée Dis-moi si tu referais de même aujourd'hui
N'as-tu vécu pour nous autrefois Après Chirac, dit Supermenteur
Que sans jamais penser à toi ? Aimes-tu ce bonimenteur

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas Non, non, non, ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Tu as, tu as toujours de beaux yeux Tu as, tu as compris maintenant
Ne rougis pas, non, ne rougis pas Ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Tu aurais pu rendre un homme heureux Choisis mieux le prochain président

Dis-moi, Céline, qu'est il donc devenu Dis-moi, crétine, que, sûr, dorénavant
Ce gentil fiancé qu'on n'a jamais revu ? Tu ne donneras plus jamais de chèque en blanc
Est-c' pour ne pas nous abandonner Que des réformes, tu en as soupé
Que tu l'as laissé s'en aller ? Que t'en as marre des loupés

Non, non, non, ne rougis pas, non, ne rougis pas Non, non, non, ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Tu as, tu as toujours de beaux yeux Tu as, tu as compris maintenant
Ne rougis pas, non, ne rougis pas Ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Tu aurais pu rendre un homme heureux Choisis mieux le prochain président

Mais non, Céline, ta vie n'est pas perdue Mais non, crétine, ta vie n'est pas perdue.
Nous sommes les enfants que tu n'as jamais eus Ne va pas te tuer parce que tu as merdu
Il y a longtemps que je le savais Fais le bilan de ce quinquennat
Et je ne l'oublierai jamais Même si tu n'sors pas de l'ENA

Ne pleure pas, non, ne pleure pas Ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Tu as toujours les yeux d'autrefois Tu as compris cette fois
Ne pleure pas, non, ne pleure pas Ne te pends pas, non, ne te pends pas.
Nous resterons toujours près de toi En 2012, n'élis plus un roi




Liste des 7 autres parodies répertoriées pour Céline de Hugues Aufray :





Quelques parodies parmi prises au hasard :