MAMinistre

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Marinette de Georges Brassens
Date : février 2011
    



Quand j'ai couru chanter ma p'tit' chanson pour Marinette Quand j'ai écrit à MAM qui d'la Défense était ministre
La belle, la traîtresse était allée à l'opéra Au sujet de gendarmes qui avaient commis des faux
Avec ma p'tit' chanson, j'avais l'air d'un con, ma mère La réponse qu'elle fit me prit pour un con, naguère
Avec ma p'tit' chanson, j'avais l'air d'un con La réponse qu'elle fit me prit pour un con

Quand j'ai couru porter mon pot d'moutarde à Marinette Quand j'ai écrit à MAM qui d'l'Intérieur était ministre
La belle, la traîtresse avait déjà fini d'dîner Au sujet d'un préfet qui ne faisait pas son boulot
Avec mon petit pot, j'avais l'air d'un con, ma mère La réponse qu'elle fit me prit pour un con, naguère
Avec mon petit pot, j'avais l'air d'un con La réponse qu'elle fit me prit pour un con

Quand j'offris pour étrenne un' bicyclette à Marinette Quand j'ai écrit à MAM qui d'la Justice était ministre
La belle, la traîtresse avait acheté une auto Au sujet de magistrats qui avaient commis des faux
Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d'un con, ma mère La réponse qu'elle fit me prit pour un con, naguère
Avec mon p'tit vélo, j'avais l'air d'un con La réponse qu'elle fit me prit pour un con

Quand j'ai couru tout chose au rendez-vous de Marinette Monsieur mon député eut beau saisir MAM la ministre
La bell' disait: J't'adore à un sal' typ' qui l'embrassait La voie parlementaire hélas subit le même sort
Avec mon bouquet d'fleurs, j'avais l'air d'un con, ma mère La réponse qu'elle fit le prit pour un con, naguère
Avec mon bouquet d'fleurs, j'avais l'air d'un con La réponse qu'elle fit le prit pour un con

Quand j'ai couru brûler la p'tit' cervelle à Marinette Quand on demande à MAM qui au quai d'Orsay est ministre
La belle était déjà morte d'un rhume mal placé Quelques explications sur le régime de Ben Ali
Avec mon revolver, j'avais l'air d'un con, ma mère La réponse qu'elle fait nous prend pour des cons, mes frères
Avec mon revolver, j'avais l'air d'un con La réponse qu'elle fait nous prend pour des cons

Quand j'ai couru lugubre à l'enterr'ment de Marinette N'écrivez plus à MAM dans le temps où elle est ministre
La belle, la traîtresse était déjà ressuscitée Cela ne sert à rien, vous gaspilleriez du papier
Avec ma p'tit' couronn', j'avais l'air d'un con, ma mère Car sa réponse vous prendrait pour des cons, mes frères
Avec ma p'tit' couronn', j'avais l'air d'un conCar sa réponse vous prendrait pour des cons




Une autre parodie est répertoriée pour Marinette de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :