Si je Médiator

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Misogynie à part de Georges Brassens
Date : janvier 2011
    



Misogynie à part, le sage avait raison Si je médis à tort de certains pharmaciens
Il y a les emmerdantes, on en trouve à foison C'est que le Médiator passa entre leurs mains
En foule elles se pressent Sans la moindre remarque
Il y a les emmerdeuses, un peu plus raffinées Alors que les experts et leur communauté
Et puis, très nettement au-dessus du panier S'intéressaient encore à son innocuité
Y a les emmerderesses N'en déplaise à la marque

La mienne, à elle seule, sur toutes surenchérit Médiator, on en meurt, ou l'on en reste idiot
Elle relève à la fois des trois catégories Je le sais, j'en ai pris, en temps immémoriaux
Véritable prodige Alzheimer me pardonne
Emmerdante, emmerdeuse, emmerderesse itou Je n'ai pas souvenir d'avoir un jour minci
Elle passe, elle dépasse, elle surpasse tout Ni de quelconque creux visant ma glycémie
Elle m'emmerde, vous dis-je Y aurait-il maldonne ?

Mon Dieu, pardonnez-moi ces propos bien amers Par contre, je dois vous remercier, Servier
Elle m'emmerde, elle m'emmerde, elle m'emmerde, elle m'emmer- Et vous banques, du coup, qui intérêts serviez
de, elle abuse, elle attige De mes actions du groupe
Elle m'emmerde et j'regrette mes belles amours avec Vous avez fait très fort, mes comptes sont d'aplomb
La p'tite enfant d'Marie que m'a soufflée l'évêque Et Dieu sait si pourtant j'avais touché le fond
Elle m'emmerde, vous dis-je Qu'elle est bonne, la soupe !

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, et m'oblige à me cu- Dans les médicaments, il faudrait investir
rer les ongles avant de confirmer son cul De l'argent seulement, en prendre c'est mourir
Or, c'est pas callipyge Et c'est bon pour les pauvres
Et la charité seule pousse ma main résignée On garde la Sécu dans ce seul intérêt
Vers ce cul rabat-joie, conique, renfrogné Pour nous, les co-labos, c'est une vache à lait
Elle m'emmerde, vous dis-je Et mes propos sont sobres

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, je le répète et quand Si l'on ne fabriquait que les médicaments
Elle me tape sur le ventre, elle garde ses gants Vraiment utiles aux gens, de plus à prix coûtant
Et ça me désoblige Ce serait dramatique
Outre que ça dénote un grand manque de tact Les machines seraient aussitôt syndiquées
Ça n'favorise pas tellement le contact Et tous les containers bien vides sur les quais
Elle m'emmerde, vous dis-je Ce serait la panique

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, quand je tombe à genoux Mon chauffeur revendrait ses deux Masérati
Pour certaines dévotions qui sont bien de chez nous Bien forcé de garder sa seule Ferrari
Et qui donnent le vertige La Daimler est en panne
Croyant l'heure venue de chanter le credo Je me retrancherais sitôt dans la masure
Elle m'ouvre tout grand son missel sur le dos D'un hectare et demi sur la côte d'Azur
Elle m'emmerde, vous dis-je Dans les hauteurs de Cannes

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, à la fornication Si vous tombez malade, ne comptez plus sur moi
Elle s'emmerde, elle s'emmerde avec ostentation Je n'aurais plus affaire à vous, bande d'ingrats
Elle s'emmerde, vous dis-je Que le diable vous perde
Au lieu de s'écrier: Encor ! Hardi ! Hardi ! Comme l'on dit ici, ce même sans accent
Elle déclame du Claudel, du Claudel, j'ai bien dit Fais du bien à Bertrand, te répond en caguant
Alors ça, ça me fige ! Mes labos vous emmerdent

Elle m'emmerde, elle m'emmerde, j'admets que ce Claudel
Soit un homme de génie, un poète immortel
J'reconnais son prestige
Mais qu'on aille chercher dedans son pauvre pie
Un aphrodisiaque, non, ça, c'est d'l'utopie
Elle m'emmerde, vous dis-je




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour Misogynie à part de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :