Trois têtes en chœur

Auteur : Deux copains d'abord
parodie de Une jolie fleur (dans une peau de vache) de Georges Brassens
    



Jamais sur terre il n'y eut d'amoureux Il n'avait pas de tête, il n'avait pas
Plus aveugles que moi dans tous les âges Le socialisme à la mode de France
Mais faut dir' qu' je m'étais crevé les yeux On dit aujourd'hui qu'il en aurait trois
En regardant de trop près son corsage Ah, vraiment que nous avons de la chance

Un' jolie fleur dans une peau d'vache Trois têtes en chœur pour chanter la gauche
Un' jolie vach' déguisée en fleur Trio bien gauche pour être vainqueur
Qui fait la belle et qui vous attache Qui croit que c'est déjà dans la poche
Puis, qui vous mèn' par le bout du cœur Il va falloir convaincre l'électeur

Le ciel l'avait pourvue des mille appas L'idée même de ce triumvirat
Qui vous font prendre feu dès qu'on y touche Nous sort, sacré bon sang, des habitudes
L'en avait tant que je ne savais pas Gagnant, perdant, l'avenir le dira
Ne savais plus où donner de la bouche Mais qu'il aura fallu de bravitude



Ell' n'avait pas de tête, ell' n'avait pas J'en ai pourtant connu des présidents
L'esprit beaucoup plus grand qu'un dé à coudre Des gens normaux de façon générale
Mais pour l'amour on ne demande pas Plus ou moins beaux ou bien intelligents
Aux filles d'avoir inventé la poudre Mais, sûr, c'est là mon premier tricéphale



Puis un jour elle a pris la clef des champs Si nous avons eu des temps et des temps
En me laissant à l'âme un mal funeste La droite dite la plus con du monde
Et toutes les herbes de la Saint-Jean Les socialistes n'ont pas mis longtemps
N'ont pas pu me guérir de cette peste A l'égaler, la bêtise est féconde

J' lui en ai bien voulu, mais à présent Cette nuit m'est apparu Mitterrand
J'ai plus d'rancune et mon cœur lui pardonne Écharpe rouge et chapeau sur la tête
D'avoir mis mon cœur à feu et à sang Je fus surpris mais j'ai trouvé marrant
Pour qu'il ne puisse plus servir à personne De voir se pisser dessus un squelette





Liste des 2 autres parodies répertoriées pour Une jolie fleur (dans une peau de vache) de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :